RSS

FATIGUE Brûler toutes ses ressources

10 août 2011

Non classé

            Au coeur de l’hiver, le petit coup de fatigue n’est pas rare. En principe, cela n’a rien d’inquiétant. Hélas, certains coups de mou cachent parfois un mal d’autant plus redoutable qu’il s’installe en catimini : le burnout.

         Traduite littéralement, l’expression anglaise signifie « Brûler toutes ses ressources ». Le travailleur victime de burnout est en effet littéralement vidé de toute énergie physique, émotionnelle et intellectuelle. Il est totalement incapable de travailler, et le restera pendant plusieurs mois. Fort heureusement, le burnout ne se déclare pas du jour au lendemain, mais s’installe peu à peu. De nombreux signaux permettent de repérer le pré-burnout et de renverser la vapeur.

             Le burnout frappe souvent les gens les plus impliqués dans leur travail, que ce soit par vocation, ou parce que leur employeur se montre trop exigeant. Les victimes potentielles font plus que leurs heures, ramènent du travail chez elles, et veulent obtenir des résultats. En soi, rien de répréhensible. Mais petit à petit, elles deviennent incapables de cloisonner vie professionnelle et vie privée. De plus en plus nerveuses et irritables, elles éclatent à la moindre contrariété. Ces signaux, repérables par l’entourage privé et professionnel, doivent agir comme un signal d’alarme, surtout s’ils marquent un changement dans le caractère du travailleur. Peu à peu, des symptômes physiques apparaissent : fatigue persistante, sommeil perturbé, maux de dos, céphalées, problèmes de digestion, troubles de l’appétit et diminution de la libido.

            Des cercles vicieux se mettent en place: le travailleur se sent nul, dépassé par les évènements, paniqué et impuissant. Il accumule les heures supplémentaires, mais son efficacité diminue, ce qui accroît la perte de confiance. Du coup, il perd le sommeil, et la fatigue le rend encore moins efficace, ce qui accroît son stress, et ainsi de suite. Au fil des mois, la situation s’aggrave, jusqu’à la crise de burnout, qui entrainera une incapacité de travail de plusieurs mois. A ce stade, la victime devra, pour s’en sortir, apprendre à gérer autrement sa relation au travail. Or, effectué avant la crise, ce même travail permettra d’éviter le burnout et de restaurer, puis d’augmenter la qualité de vie. Première étape: reconnaitre que le burnout s’installe. Ensuite, il faudra apprendre à travailler moins et mieux et à restaurer la séparation entre vie professionnelle et vie privée. Cela passe par l’instauration de pauses obligatoires, tant au sein de la journée de travail (étirements et exercices de respiration, « papote » avec un collègue, mini-balade dans un parc) qu’en dehors (soirées, voire journées « immunisées » de tout travail, activités planifiées). L’important est de voir ces moments de détente comme des rendez- vous avec soi-même, et de carrément les bloquer dans son agenda. Le travailleur devra également apprendre à gérer sa charge de travail : reconnaitre ses limites et dire non lorsqu’une demande dépasse ces limites. Une stratégie qui requiert l’implication de l’employeur. Heureusement, certaines entreprises prennent peu à peu conscience du phénomène et commencent à créer des relais en leur sein pour accompagner les travailleurs en difficulté. Mme N. Amel

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...