RSS

Es sardina, le mets des rois !!!

10 août 2011

Contributions

Le Carrefour D’algérie

Es sardina, le mets des rois !!! dans Contributions chemin_16 Mercredi 10 Août 2011

Sra…ma…sra

Par Sayah

Es sardina, le mets des rois !!!

De tous temps, la sardine était aussi proche du guellil que ne le sont les maladies et les moustiques. Il lui était impossible de le laisser à sa faim. Elle se faisait cuire avec le plaisir qu’ont les mets devant des palais qui savent savourer ce qu’ils ont sous la dent. La sardine était adulée par toute la famille.

Tellement aimée qu’on pouvait la troquer contre une bouteille vide. La « latcha » et « la dolma » s’engloutissaient comme des mille feuilles que des poches dégarnies ne pouvaient se payer le luxe d’en rafraîchir la langue. Au large, les sardiniers minaient les profondeurs à la recherche de cette sardina que les nécessiteux, les démunis, les pauvres, les sans abris et les sans flousse attendaient comme une vierge attend sa nuit de noces. Pas d’huile ? Pas de beurre ? Qu’à cela ne tienne ! Ramenez le majmar, saupoudrez de sel et laissez la cuire le temps de la retourner ; mettez-y un peu de vinaigre si vous n’avez point de citron et dégustez-la comme elle se doit. Avec vos doigts ! Pas de fourchettes et pas de couteau ! Vous n’aurez que plus de plaisir à enlever les écailles qui restent et son échine qui s’offre. Es sardina se vendait à 10 dinars et, mise dans la main de « maquereaux » sans scrupules, elle se fait désirer à 300, 400 et 500 dinars. En ce mois de piété et de rahma, elle se fait « prendre » à 350 dinars. Comme si elle avait changé de goût ou de look. Aujourd’hui, la criée vous réveille à 300 dinars comme si, impudique et effrontée, es sardina se faisait draguer comme une jeune nana à qui l’on avait appris toutes les astuces de l’attirance. Et pourtant ! Tous les poissonniers vous diront que le prix du gas-oil n’a pas changé. Que la sardine n’a pas émigré au-delà des limites territoriales pour qu’on puisse trouver l’excuse de la hausse dû à son éloignement des sites connus. Que les taxes sont toujours les mêmes. Que le nombre de marins, de mousse, de capitaine et de pêcheurs n’a pas évolué de façon à multiplier par 20 le prix de ce poisson. Que les filets sont toujours rafistolés sur les ports de la galaxie Algérie. Que les sardiniers existant ne sont pas neufs ou ont été achetés à crédit pour laisser supposer une cherté impromptue de lalla sardina.

Alors, que nous reste-t-il ? Aucune raison, aucun justificatif de la flambée des prix de la sardina, si chère à nos palais. A moins que… Oui ! A moins que… le prix de la nourriture de lma sardine revient cher à nos poissonniers ! Waw ! Cela expliquerait ces embrasements ! Mais, ne serait-il pas juste de dire que, lorsque tout le monde s’en fiche, le premier à en pâtir est ce guellil qui nous sert toujours de bouc émissaire. N’est ce pas ??? 

medhayas@yahoo.fr

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...