RSS

07.La belle inconnue (7e partie) Par K. Yerbi

10 août 2011

1.Extraits

Ainsi va la vie
La belle inconnue (7e partie)
Par K. Yerbi

Résumé de la 6e partie : Omar est très impressionné par une de ses étudiantes qu’il a déposée à deux reprises. Il l’a invitée à déjeuner et elle a accepté…

Comme convenu, il passe la chercher au lieu où il l’a déposée.
— C’est là que tu habites ? lui demande-t-il.
— Un peu plus loin dit-elle. Et toi ?
— Moi, c’est du côté opposé !
elle sourit.
— C’est vrai, tu me l’as déjà dit, je t’ai fait faire des détours à plusieurs reprises !
— Ce n’est rien, tout le plaisir était pour moi… Et puis, cela nous a permis de nous connaître !
Elle le regarde du coin de l’œil, comme si elle était intimidée mais en fait, elle ne l’est pas du tout.
Elle va l’interroger, sans gêne aucune, sur sa famille, ses projets universitaires, puis, à brûle-pourpoint, elle lui dit.
— Tu n’es pas marié ?
— Non, dit-il, surpris par la question.
— Pas fiancé,
— Non, dit-il encore.
— Même pas une petite amie ?
— Non, dit-il pour la troisième fois.
Elle sourit.
— Voilà qui me rassure.
— Et pourquoi donc ? demande-t-il curieux.
— Je ne voudrais pas avoir des problèmes !
Et elle éclate de rire. Il rit aussi trouvant la chose drôle. C’est à son tour de lui poser des questions. Elle lui dit tout. Elle est issue d’une famille nombreuse, elle est la seule à poursuivre des études supérieures, elle aime la musique et les sorties, mais son père, plutôt vieux jeu, la fait surveiller.
— Il est si sévère que cela ? demande-t-il.
— Oui, dit-elle. Pour lui, si je dois sortir avec un garçon, c’est pour l’épouser. Autrement, pas de sortie !
Omar est gêné par cette déclaration, mais elle change de sujet et elle le met de nouveau à l’aise. Elle bavarde, elle plaisante, elle fait des mouvements brusques.
Tout à coup, elle lui prend la main et la serre un moment dans la sienne, puis elle la lâche.
— Excuse-moi, dit-elle.
Il est si troublé qu’il ne répond plus.
— Excuse-moi, répète-t-elle.
— Oui, oui, dit-il.
Et comme pour le troubler encore davantage, elle sourit, découvrant ces dents qui l’impressionnent tant.
— Amis ? demande-t-elle à la fin.
— Oui, dit-il.
En la quittant, il lui propose un autre rendez-vous. Elle accepte. Elle se penche même vers lui et lui fait la bise ! (A suivre…)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...