RSS

15.sur d’autres chemins à tes côtés… La nouvelle de Adila Katia

5 août 2011

1.Extraits

15.sur d’autres chemins à tes côtés… La nouvelle de Adila Katia dans 1.Extraits logo_imp1210 dans 1.Extraits
Edition du Lundi 28 Décembre 2009

Des gens et des faits

sur d’autres chemins à tes côtés…

La nouvelle de Adila Katia

RÉSUMÉ :  Mélissa découvre sa mère, très faible et souffrante. Elle revient de l’hôpital. Sa mère est heureuse pour elle. Elle lui rappelle que ses jours sont comptés. Elle lui demande d’appeler son père et Bilel.

15eme partie

Entendre parler sa mère fait revenir l’espoir à Mélissa. Sa mère est une battante, elle allait tenir le coup.
Elle va appeler son père et Bilel. Dès que ces derniers sont devant elle, elle sourit et prend la main de son mari.
- Merci de rester à mes côtés, merci pour toutes ces années de bonheur et de paix. Je prie pour que Mélissa le connaisse aussi, compagnon de mes jours heureux. Fouad s’est donné la peine de présenter Bilel à Mélissa, il veut te demander sa main, je vous prierais de tout faire pour que votre mariage soit réussi, au cas où je ne serais plus parmi vous.
- Si Dieu veut, tu auras la chance de voir tes petits-enfants !
- Allez chercher Taouès et son mari, je veux qu’un diner soit préparé pour cette occasion. J’ai peur de partir sans avoir rien vu !
Saïd part sans tarder. Il sait que sa femme est condamnée. Melissa ignore que durant son séjour chez sa sœur, sa mère est allée à l’hôpital pour une séance de chimiothérapie. Les résultats n’ont pas été satisfaisants. Le professeur qui la suit depuis le début de sa maladie n’a pas caché à Saïd que la fin est toute proche. Il se peut qu’elle craque en pleine séance. Le professeur lui a demandé de faire tout ce qu’elle veut. Pourquoi la contrarier ou la peiner alors qu’elle est partante ? Dans un temps indéfini et tout proche.
Durant l’absence de son mari, Mounira fait un peu plus connaissance avec son futur gendre. Elle le trouve bien sauf qu’il est un peu jaloux. Elle a remarqué, tout en évoquant la gentillesse du défunt Nabil, qu’il a rougi et qu’il s’arrange pour que la discussion prenne fin.Il ne supporte pas d’avoir un rival, même mort.
- Pour que Mélissa oublie le bonheur qu’elle a connu avec son premier fiancé, il te faudra bien des sacrifices, il te faudra l’aimer et plus que tout !
- Elle est déjà tout pour moi, lui dit Bilel. Il faudra aussi que je sois tout pour elle !
- Pourquoi en serait-il autrement ? émet Mounira mais dites-moi: où allez-vous vivre ?
Mélissa hausse les épaules. Elle l’ignore. Elle ne s’est même pas posée la question. Elle ne peut s’empêcher de regarder Bilel, attendant sa réponse à lui.
- Je lui ai proposé de m’accompagner en France, dit-il, j’espère que vous  n’y  voyez  pas d’inconvénient ?
- Bien sûr. Donc, vous allez vivre en France, je vous souhaite d’être très heureux !
- Maman, je voudrais qu’une fois mariée que je puisse rester auprès  de toi jusqu’au jour…
- Non, je te le refuse, une fois mariée, tu restes auprès de ton mari et tu fais ta vie. Il y a ton père à mes côtés, tu n’as pas à t’inquiéter !
Sa mère se veut confiante.  Elle ne veut pas être un problème pour sa fille.
Ce à quoi elle aspirait le plus depuis des années est maintenant à portée de main. Elle n’allait pas se permettre de tout bouleverser. Elle est partante. À quoi bon sacrifier le mariage et le bonheur de sa fille ?

http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=127607&titre=sur%20d%E2%80%99autres%20chemins%20%20%C3%A0%20tes%20c%C3%B4t%C3%A9s%E2%80%A6&

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...