RSS

C’est un cri par El-Guellil

3 août 2011

Contributions

C’est un cri

par El-Guellil

              Arrêtons, barakette, c’est quoi ces annonces, cette publicité et ce tapage autour des gouffas de ramadhan pour aider les démunis. Allez, ça suffit, c’est quoi ces couffins de la honte ? Quel sens donner à ces commissions qui se réunissent pour organiser toutes ces mascarades afin d’étaler au grand jour la misère.

Messieurs qui pensez à la veille de chaque mois de jeûne à ces familles démunies ; c’est vous qui les avez fait. C’est vous qui êtes à l’origine de la misère. C’est trop simple de dire, « ils ne veulent pas travailler ». Où est le travail que vous proposez ? Messieurs faites une enquête sérieuse sur toutes les formules que vous avez initiées au profit des jeunes. Vous saurez effectivement quelles tranches de la population ont en profité ? Ceux qui en avaient vraiment besoin se sont vus marginalisés… «L’Etat est de bonne foi diriez-vous, c’est l’exécution qui a brouillé les cartes».         L’exécution c’est vous qui l’avez nommée pour vous servir. Messieurs. C’est comme au temps de la médecine gratuite qui n’a bénéficié qu’à flène et flène. Ces prises en charge à l’étranger qui étaient offertes comme des cures à des gens dans le besoin… de changer d’air. Le povrico lui se voyait confronté à la pénurie de fil de suture et autres produits détournés.

On distribue de la pitance à des bouches qui n’arrêtent pas de demander du travail et on envisage la construction d’une mosquée qui accueillera des milliers de prieurs. On veut le plus haut minaret quand on manque d’hôpitaux ou tard; c’est aberrant, on le répète.         C’est aberrant d’entendre ça quand l’appareil économique est en panne, quand la relance n’est qu’importation de produits de bouffe, produits pour garnir le couffin du ramadhan qui bientôt nous sera offert à tous. Non ce n’est pas un discours misérabiliste, ni socialiste, ni communiste, ni anticapitaliste, ni anti-gouvernement. C’est un cri de cœur de ce guellil qui n’a pas la double nationalité.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...