RSS

Soirée par El-Guellil

31 juillet 2011

Contributions

Qui va marier qui ? Quand?Qui  épousera qui, avec qui ou contre qui se fera l’alliance? C’est réglé. Les deux parties sont trouvées et c’est parti le début du commencement des cérémoniales dépenses. Les nécessaires et les facultatives. Faut faire ce qu’on peut avec ce qu’on a .Comme les autres. Un peu plus s’il y a du plus.

Mieux c’est tant mieux. Elle a fait bli, je fais bleu. Elle a feu vert, je brillerai de tout feu. Elle a karakou je kara qui la fera rugir. Elle ksentiniera je sarirai. Elle kaftanera grenat because l’autre a verdi son velours. Chedda face à chedda même fi oueqt echhedda. Elle a paruré or jaune, or je parurais or blanc. Le traditionnel se mélangera au moderne, le tunisien ; le marocain, le pakistanais, l’indien et l’un doux. La dernière robe de soirée italienne spaghettiti pour éblouir les invitis. Au faut qui faut-il convier? L’autre ne s’entend pas avec lokhra, pourtant c’est les deux que je veux voir seulement voilà, faut faire un choix. Elle a des enfants et si je m’amusais à permettre l’arrivée des enfants c’est le poulailler. Il faut donc commencer par les couples sans enfants sinon les tables seront occupées par des enfants sans couple. Oui mais avant toute chose il faut choisir une salle propre qui pourrait contenir tous les convives sans qu’il y ait la pagaille. Faut pas qu’elle soit trop loin ni trop proche. Parce qu’il paraît que le mari va entrer à cheval sur ses principes. Donc, faut pas que le lieu de la fête soit loin du café de la cérémonie. Et tout ce beau monde doit, bien entendu, manger.

El hergma. Hrirasaladefelflabourekpouletmechoui ou non…. tekmel berqouq. Limonade eau minérale… Oh rage… Orage, quelques conviés arrivent en retard. Y a plus de bouffe, on dmande au traiteur de bien les traiter avec ce qui reste. Il met toute sa science, mais… «On n’est pas des mendiants, on ne se nourrit pas de chtout…» C’est pas tomber dans l’oreille d’un sourd… «Y avait qu’à être à l’heure» et ça chlingue… Et que je prends mes valises, et que je rameute toute la smala et… toute la famille de la mariée qui quittent la salle… sale soirée… et beaucoup de bonheur pour le couple, pour qui les problèmes commencent.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...