RSS

Djilali Benbrahim ,le maitre impeccable et implacable ,tous deux à la fois

Nouveau commentaire sur l’article #22504 « «Bagouts d’été» de Djillali Benbrahim «Il n’y a pas de bonheur sans liberté… d’écrire !» »
Auteur    : maaradji

E-mail    : maaradjik@yahoo.fr
Commentaire:
Je peux dire  que la désertification culturelle a ravagé notre belle petite ville jadis pépinière des intellectuels .Cet état de fait fut pour Djilali le maître des maîtres,un maître impeccable et implacable en même temps.


Impeccable, car il lui a permis de prendre conscience  depuis longtemps,avec tant d’acuité,de la médiocrité qui a gangréné les esprits.
Implacable, car avec toutes les contraintes imposées par la mutation négative des mentalités ,l’indifférence flagrante d’une certaine élite de la cité qui,au lieu d’ être un stimulant, est devenue un frein à toute évolution dans le chemin qu’il a emprunté en commençant par mettre sa salle de cinéma au service de la culture dans toute sa diversité,participation active dans l’écho de Tiaret…
S’éloignant du savoir superficiel qui confère un vernis de meuble ,riche de ses lectures et de ses essais en écriture,doté d’une discipline de la pensée ;il met sa ville au devant de la scène de la culture par une œuvre  qui n’est pas chose aisée.Depuis les années 1970 ,il nous a fallu attendre 2011 pour  que Djilali dise que Sougueur  était et demeure une cité où le livre peut y naître de la plume d’un de ses enfants.Même noyée par des parvenus ,des opportunistes qui s’affairent au comptage des milliards mal acquis,Sougueur  a retrouvé un de ses chers enfants pour qu’il lui offre ce qui lui sied naturellement,le livre.
Voilà mon ami ,tu viens de semer la graine éternelle du bonheur qui fera fleurir notre jardin resté longtemps stérile et tu as jalonné le chemin pour toutes et tous qui ont la capacité de l’emprunter. Car pour toi ,il n’a jamais était étranger.
Je te souhaite une longue vie pour que ton bonheur ,qui est le nôtre,ait l’immensité de l’océan pour faire noyer la médiocrité à jamais.Merci mille fois !
Je termine par cette citation qui me plait beaucoup :
« Je rends grâce au Seigneur des mondes qui a créé le Livre et les créateurs de livres. »
Khaled maaradji

Voir tous les commentaires sur cet article:
http://nadorculture.unblog.fr/2011/07/24/bagouts-dete-de-djillali-benbrahim-il-ny-a-pas-de-bonheur-sans-liberte-decrire/#comments

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

5 Réponses à “Djilali Benbrahim ,le maitre impeccable et implacable ,tous deux à la fois”

  1. Belfedhal Tahar Dit :

    tout simplement  » Un homme sage décrit un écrivain sage »

  2. djamel Dit :

    merci djillali pour ton oeuvre on en est tous fiers. je sais que khaled ne t’a rien laissé et a fait le necessaire pour te rendre hommage et te remercier pour ce que tu fais pour notre chere ville.je voudrais ajouter que tant que des hommes comme toi vivront la culture ne mourra jamais. nous avons de la chance de t’avoir parmi nous et de te compter parmi nos amis.
    je repondrais a djamel (da ravah) que quand un chiba est tjrs actif c’est qu’il est encore jeune. pour khaled merci pour le commentaire sur djillali makhalitelna manzidou.merci

  3. Djilali Benbrahim Dit :

    L’être O zamis
    Mes zamis
    Je viens de consulter l’oracle et la route m’attend de nouveau. Dès demain jeudi, je dois reprendre mon bâton de pèlerin pour prêcher la bonne lecture. Ma rencontre avec Socrate sera certes ardue mais point insupportable et l’humble prêcheur attend vos prières qui le guideront dans sa mission de représentant de la tribu dans le cénacle.
    Je me battrai avec vaillance pour hisser haut l’emblème Sougri car la bataille a besoin de verve et non de glaive et c’est là mon grand rêve.
    Mes zamis, encore une fois priez pour que votre dévoué serviteur soit digne de votre confiance et revienne enfin à la cité avec bonne conscience.
    Souhaitez moi bonne chance et que vos vœux m’accompagnent.
    Merci à tous.
    Dieu bénisse le Roi mais vive la République.
    Amen !
    Djilali

  4. djamel Dit :

    bon courage djillali est reviens nous vite et surtt en bonne humeur lol

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...