RSS

44.Les preuves de l’amour (44e partie) Par K. Yerbi

23 juillet 2011

1.Extraits

Ainsi va la vie
Les preuves de l’amour (44e partie)
Par K. Yerbi

Résumé de la 43e partie : Mounir est choqué : Wissam qu’il a attendue pendant près de quinze ans s’est mariée… Il la laisse partir, bien qu’il sache qu’elle est malade..

Au parking, il retrouve Amel qui l’attend. Il fronce les sourcils, mécontent, oubliant que c’est lui qui le lui a dit. Il entre dans la voiture et laisse la jeune femme s’installer à ses côtés. Elle lui dit, sur un air détaché.
-je ne savais pas que tu faisais des consultations l’après-midi, dit-elle
-C’est quelqu’un que je connais, dit-il
-elle paraissait fatiguée. Qu’est-ce qu’elle a !
Il se rend compte que Wissam ne lui a pas dit de quoi elle souffrait. Il répond à tout hasard :
-Une anémie…
-Rien de grave ?
-Oui, dit-il
Amel cherche à discuter avec lui mais comme il ne répond que par monosyllabes, elle finit par comprendre qu’il ne veut pas parler. Mais alors, se dit-elle, pourquoi il s’est proposé de la raccompagner ?
‘’Pourquoi lui ai dit de m’attendre ? ’’ se demande également Mounir ; il le sait bien pourquoi : c’est sur un coup de tête, histoire de faire mal à Wissam, de lui faire croire que lui aussi a quelqu’un dans sa vie… D’ailleurs, elle ne sait pas s’il est marié ou pas !
- Je suis arrivée, dit Amel
-Eh bien, dit-il, tu peux descendre
-Pourquoi ne descendrais-tu pas prendre un café ? propose timidement la jeune femme, ma mère serait très contente de te voir
-Une autre fois, dit-il
Il referme lui-même la portière et redémarre aussitôt.
‘’Pimbêche !’’ pense-t-il
En fait, s’il est si en colère contre Amel c’est parce qu’il regrette d’avoir laissé partir Wissam. Certes, il lui en veut de l’avoir, comme elle le reconnaît elle-même, trahi, mais il tient toujours à elle !
Et puis, cette maladie… Amel a raison de dire qu’elle est très pâle… Il n’a pas eu le temps de l’interroger, de l’ausculter… Mais elle a dit qu’elle reviendra !
‘’J’espère, dit-il avec effroi, qu’elle ne va pas repartir, sans me revoir !’’ elle lui a déjà joué ce tour de partir sans lui dire au revoir, alors pourquoi ne recommencerait-elle pas ?
Elle a perdu son frère… Et ses parents ? Elle ne lui en a rien dit ! Et ce mariage ? Et ce mari ? Aucun mot !
‘’C’est un beau parti, un diplomate sans doute… Il doit être en mission au pays et elle l’a accompagné…’’
Singulièrement, il n’a plus peur que Wissam reparte. Peut-être que c’est parce que les choses ont changé, qu’il y a un homme entre eux.
D’ailleurs, elle le lui a dit : ‘’Je ne serai jamais à toi !’’
A la maison, il va passer la nuit à penser à tout cela… Et il arrive à la conclusion : il a attendu en vain celle qu’il aimait, et maintenant qu’elle était là, il sait qu’elle ne sera jamais à lui… Non, jamais ! (A suivre…)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...