RSS

01.La princesse et la souris (1re partie)

22 juillet 2011

1.Extraits

Au coin de la cheminée
La princesse et la souris (1re partie)

Il était une fois une princesse, fille de roi. Elle se prénommait Safia. Son père et sa mère l’aimaient tellement qu’ils ne lui auraient rien refusé. Un jour, un magicien arriva au palais en demandant asile : il prétendit être un savant professeur, pourchassé par ses ennemis, et qu’il n’avait aucun endroit où aller pour écrire un livre très important.
«Mon cher professeur», dit le Roi, «vous aurez ici une pièce à votre disposition et tout ce que vous pourrez souhaiter pour pouvoir terminer votre ouvre.»


Le magicien vint donc s’installer avec ses sortilèges et ses formules magiques, en se faisant passer pour un savant professeur. Chaque vendredi, qui était le jour de repos dans ce pays éloigné, le magicien présentait ses hommages au roi et à sa cour, mais il convoitait secrètement le trône royal.
Un jour il se déguisa en vieille femme et parcourut les jardins ombragés du palais à la recherche de Safia.
«Princesse», dit-il, «permettez-moi d’être votre lingère, car je sais laver le lin et la soie mieux que personne au monde, et je le ferais pour presque rien si je pouvais servir votre grandeur.»
«Chère femme», dit la princesse Safia, «je devine que vous êtes une pauvre créature et votre situation m’afflige. Venez me voir dans mes appartements et je vous donnerai du linge à laver.» C’est ainsi que le magicien déguisé suivit la princesse à l’intérieur du palais, et avant même qu’elle ait pu s’apercevoir de quoi que ce soit, il l’avait enfermée dans un sac à linge et s’enfuit aussi vite qu’il le put.
Il amena la princesse dans son appartement. Il murmura un sort qui la rendit aussi petite qu’une poupée et il la cacha dans un placard.
Le vendredi suivant, il se présenta à la cour comme d’habitude et trouva le palais tout entier en proie au tumulte. «La Princesse Safia a disparu, et Sa Majesté a presque perdu la tête. Tous les jeteurs de sorts ont essayé de découvrir à l’aide de leurs pouvoirs magiques où elle pouvait être mais aucun n’a trouvé quoi que ce soit», dit le grand vizir.
Le méchant magicien sourit car il savait que son sortilège était si puissant que personne dans tout le pays ne pourrait le contrer tant qu’il serait en vie.
Le jour suivant, alors que la reine était en train de pleurer, le magicien entra, déguisé en lingère. Il la fourra dans un sac à linge et l’emporta dans son appartement. Il la transforma en poupée pas plus grosse que son pouce.
«Ha-Ha !», ricana le magicien, «maintenant je vais capturer le roi et c’est moi qui dirigerai le pays». Donc, le jour suivant, il attendit que le roi parte se reposer, épuisé et tourmenté par la disparition de la reine et, déguisé de la même façon, il captura le roi. Il le transforma lui aussi en poupée pas plus grosse que la reine et l’enferma dans le placard. (A suivre…)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...