RSS

Des panses et des dépenses

21 juillet 2011

Contributions

Le Carrefour D’algérie

Des panses et des dépenses dans Contributions chemin_16

Point de vue

 

Par BOUHALI Abdellah

Des panses et des dépenses

L’Algérie toute entière est en alerte. Les ministères du Commerce, de l’Agriculture, du Transport et bien d’autres sont déjà mobilisés. Objectif principal: éviter la pénurie à tout prix car pendant le mois de Ramadhan, les Algériens changent, se métamorphosent, deviennent des mutants et leurs panses prend le dessus sur tout le reste. Pour satisfaire ces panses insatiables, exigeantes, boulimiques, telles des gouffres, les marchés sont pris d’assauts

et les Algériens ne regardent pas aux dépenses. Ils se lâchent, cassent leurs tirelires, raclent leurs fonds de caisse. Oui, ils se plaignent de la hausse des prix mais c’est parce qu’ils voudraient acheter plus, consommer plus et dépenser plus. Et les différents ministères concernés par la «bouffe» doivent veiller à ce que les Algériens ne manquent de rien. Les ports travaillent à plein régime, les importateurs aussi. C’est le meilleur mois de consommation de l’année. Autant en profiter faire profiter ces millions de panses. Un mois pendant lequel les Algériens mangent et boivent sans se priver, sans se sentir frustrés et sans penser à la banqueroute. Au coucher du soleil, le feu vert est donné et la razzia commence, elle dure toute la nuit jusqu’à l’aube. Le matin, de nouveau les marchés sont envahis et les commerçants sont ravis.

Ce scénario se répète inlassablement 30 jours durant. Rien n’a plus autant d’importance. Les marchés deviennent les plus grands centres d’intérêts et en même temps une affaire d’Etat. Et si par malheur, certains produits arrivent à manquer, des cellules de crises sont installées et l’alerte atteint son summum. Car la révolte des panses est très redoutée partout dans le monde, en Algérie peut-être plus qu’ailleurs. L’on se rappelle bien l’émeute de l’huile et du sucre. Ce n’était qu’un avant-goût de ce qui risque de se produire pendant ce mois sacré et c’est pour cette raison que les communiqués et les déclarations se multiplient pour rassurer les Algériens. Aors, mangez, buvez, il y en aura pour tout le monde. Bon appétit!

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...