RSS

Encore un feuilleton made in Turkey

20 juillet 2011

Contributions

Le Carrefour D’algérie

Encore un feuilleton made in Turkey dans Contributions chemin_16 Mercredi 20 Juillet 2011

Soug ennsa

Par Farida T.

 

Encore un feuilleton made in Turkey

La nouveauté pour ce mois de Ramadhan, en matière de prouesses télévisuelles,  c’est qu’il y aura comme d’habitude un feuilleton à l’eau de rose.

Ni brésilien ni mexicain, mais turc. C’est mieux. Depuis qu’il y a chez eux une première Dame avec un foulard, on s’identifie mieux aux Turcs. On se souvient même d’un passé, d’une Histoire commune entre nos deux peuples. Un feuilleton turc avec juste ce qu’il faut d’intrigue sentimentale, d’amour, de trahison, de jalousie et de mensonges cuisinés dans un dialogue des plus simples et sur un fond de décors luxueux. Juste le savant dosage à présenter en trithérapie à un peuple en léthargie. Un dosage étudié sur la base d’une étude typologique sur la  méthodologie de programmation de l’aliénation d’une nation et mesures d’accompagnement. Un « package » d’évasion made in turkey. Promesse de vendre du  rêve plutôt deux fois qu’une, grâce à la  rediffusion en prime, à beaucoup de femmes, toutes différentes mais qui sont au final toutes semblables face aux obligations pendant ce mois de l’année, et parfois même au-delà. En réalité, le plus choquant c’est moins l’attitude « passive et attentiste » des femmes face à ces séries légères que celle des initiateurs de ce programme. Le programme assené comme un coup de Grâce… Mais, de qui se moque-t-on réellement? La femme Algérienne n’est-elle pas capable d’assimiler et d’apprécier autre chose que ces éternelles  intrigues cornéliennes aux dénouements rocambolesques? Il faut barrer la route aux préjugés qui décrivent la femme comme un être superficiel et limité. La preuve : En matière de sport, les Algériennes adorent le football et surtout nos footballeurs qui sont, il faut se l’avouer très beaux. En matière de politique, les Algériennes très perspicaces n’ont jamais cru au pseudo-mariage de Bouteflika ni au roux « naturel » de Khalida Toumi et déplorent le manque d’élégance de Louisa Hanoune. En matière d’économie et de gestion, elles savent prévenir toutes les fluctuations sur les prix de tous les produits de consommation, puisque ce sont elles qui détiennent  la bourse. En matière d’Histoire, qui peut prétendre en faire autant qu’elles? Et en matière d’environnement, qui, mieux qu’elles, connaît les détergents les plus corrosifs et les moins efficaces?  Non, les femmes ne sont pas  incapables de voir et d’apprécier autre chose que les séries turques, c’est juste une façon pour certaines d’entre elles de vivre ce qui leur est interdit par procuration. Non, la débilité mentale, ou la faiblesse d’esprit présumée  de la femme n’est pas une réalité. Mais, sûrement, une nécessité dans le rôle que la société des hommes l’autorise à occuper.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...