RSS

80.Si l’Algérie m’était contée (80e partie) Par K. Noubi

20 juillet 2011

1.Extraits, K. Noubi

Une ville, une histoire
Si l’Algérie m’était contée (80e partie)
Par K. Noubi

Résumé de la 79e partie : En mourant, l’ogresse a lancé une imprécation contre Loundja. Le prince l’oublie et rentre chez lui. Loundja se fait recruter comme servante au palais.

La servante, qui a aidé Settoute, se présente à la réception. Le prince doit se jour-là choisir sa fiancée. Il les regarde, les une après les autres et, arrivé devant la servante, il s’attarde. Celle-ci, instruite par Settoute, prononce les paroles magiques. Le prince est aussitôt ensorcelé.
— c’est celle-là que je veux épouser, dit-il à son père.
Le père est surpris.
— quoi, parmi toutes ces jolies filles, tu n’as vu que celle-là ?
— c’est elle que j’épouserai ou alors, je ne veux pas me marier !
Le père tente de le raisonner, mais il n’y parvient.
— c’est elle ou alors, je ne me marierai pas !
Loundja a appris la nouvelle mais elle ne peut rien dire au prince. Tristement, elle participe aux préparatifs de la fête.
Ce jour-là, elle prépare la couche nuptiale du prince. Elle est toute seule dans la pièce. Or, le prince est dans le cabinet de toilette qui jouxte la chambre. Il vient de faire sa toilette et s’apprête à sortir. Loundja, elle, ne l’a pas vu et chante une complainte qu’elle vient de composer sur ses malheurs et ceux du prince.
«Mon beau prince, chéri, te rappelles-tu quand tu es entré dans la forêt des ogres ? Mon père t’a trouvé et il t’a ramené chez nous, dans l’intention de te manger ! Mais comme c’est un homme d’honneur, il a d’abord voulu te soumettre à une épreuve !»
Le prince écoute, intéressé : ces propos lui rappellent quelque chose… Loundja continue : «Mon père avait exigé que tu coupes une forêt entière et que tu la débites en bûches ?»
Le prince tend l’oreille.
«Et quand, poursuit Loundja, il t’avait demandé de creuser un puits en un seul jour, de planter des arbres et de lui présenter, à son retour, une corbeille pleine de fruits et une gargoulette pleine d’eau ? C’est moi qui ai accompli toutes ces tâches, à ta place !
Les souvenirs se précipitent dans la tête du prince.
«Et quand nous avions pris la fuite, continue la jeune femme, poursuivis par mon père et ma mère ? Nous étions arrivés à un fleuve et nous nous étions jetés dans l’eau. Nous avons réussi à passer et mon père et ma mère s’étaient noyés ! Ma mère avait lancé une malédiction : que l’oubli s’empare de toi et que tu ne te rappelles plus de moi ! Et, une fois, sur l’autre rive, l’oubli s’est incrusté dans ton oreille ? Secoue-toi, peut-être qu’il tombera !
Le prince se secoue et l’oubli, introduit dans son oreille, tombe. Et il la reconnaît, enfin.
Il court chercher son père et lui présente Loundja qui a repris sa splendeur habituelle.
«C’est elle qui m’a sauvé ! C’est elle que je veux épouser !»
Il raconte toute son histoire à son père. On démasque la servante qui donne le nom de son instigatrice.«C’est cette sorcière qui t’a prédit, à ta naissance, les pires difficultés.»
On la prend, ainsi que la servantes, on les attache chacune à la queue de deux chevaux et on les lâche : elle meurent, écartelées. Le prince épouse Loundja. Après la noce, la jeune femme se rend au palais de son père l’ogre et récupère tout ce qu’il possédait comme biens. Elle vit heureuse avec son époux. (A suivre…)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...