RSS

05.Une bouteille au désert (5e partie)

20 juillet 2011

Histoire

Histoires vraies
Une bouteille au désert (5e partie)

Résumé de la 4e partie :On apprend que l’homme buvait vodka et gin. Il avait une cicatrice sur le visage et un nez boursouflés… Enfin, il avait dit se prénommer Larry.

Avant de perdre à nouveau connaissance, la jeune fille donne enfin son nom et son âge exact : elle n’a pas encore seize ans.
Les deux motards et Jim Gooder, prévenus par radio que l’agression a eu lieu près d’une petite route traversant un terrain accidenté, ont vite trouvé celle-ci. Mais ils ont beau la parcourir dans un sens puis dans l’autre ils ne trouvent aucune trace de l’agresseur. Et les empreintes de pneus sont trop nombreuses, car il n’y a pas eu un souffle de vent ni une goutte de pluie depuis plusieurs jours.
Trois quarts d’heure seulement se sont écoulés depuis que la jeune fille a été conduite à l’hôpital, lorsque plusieurs radios de Los Angeles consacrent un bref instant à l’affreuse agression qui vient de se produire dans la région de Del Puerto Canyon et diffusent une description sommaire de l’agresseur.
Une institutrice demeurant dans une petite ville du nord de Los Angeles avec sa petite fille entend distraitement la nouvelle. Elle ne s’y intéresse pas.
Mais au moment où le speaker prononce un prénom : Larry, la petite fille remarque :
«Tiens c’est comme notre voisin de Martinez.»
L’institutrice se souvient en effet avoir connu un Larry qui demeurait à côté de chez elle, il y a dix ans, lorsqu’elle habitait à Martinez près de San Francisco. Bien sûr Larry est un prénom répandu. Mais c’était un Caucasien, avec une balafie, un gros nez, des lunettes.
Elle attend quinze minutes qu’un nouveau bulletin d’informations la renforce dans son impression qu’il s’agit peut-être du même homme. Et elle appelle la police, enfin.
«Un homme répondant au nom de Larry Singleton vivait près de chez moi lorsque j’habitais Martinez. C’était un Caucasien. Il avait une balafre, un gros nez, des lunettes. Lorsqu’il était sobre, il était charmant. Mais l’alcool le rendait fou.
— Qui êtes-vous, madame ?
— Mme Alice Boehn.
— Pouvez-vous me donner son adresse ?
— Bien sûr.»
Il y a une heure et quinze minutes que la jeune fille a été conduite à l’hôpital lorsqu’à Martinez la police se précipite au domicile du dénommé Larry Singleton.
Est-il chez lui ? S’agit-il bien du criminel ? Reconnaîtra-t-il son crime ? Fournira-t-il à temps les renseignements permettant de retrouver les bras de sa victime ?
L’homme à lunettes grand, brun avec une balafre et un nez boursouflé ouvre la porte d’une villa de Martinez, au nord de San Francisco. Un inspecteur essoufflé lui demande :
«Vous êtes Larry Singleton ?
— Oui.
— Avez-vous chargé cette nuit une auto-stoppeuse sur l’autoroute de Los Angeles ?
— Non…
— Il y a combien de temps que vous êtes là ?
— Depuis… deux… ou trois heures…
— C’est votre voiture qui est devant la maison ? J’ai tâté le capot. Il est encore tiède. Vous mentez !»
L’inspecteur dévisage le suspect : l’homme est pâle, se balance d’avant en arrière, tient à peine les yeux ouverts, ses joues pendent lamentablement.
«Vous êtes complètement ivre.
— J’ai un peu bu… oui…» (A suivre…)

Pierre Bellemare

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...