RSS

Terre minus par El-Guellil

11 juillet 2011

Contributions

Sidi El-Houari el-ouali, usant de toute sa grandeur, n’a pas pu convaincre les autorités d’activer les travaux de réaménagement dans le quartier qui porte son nom. C’est dire toute la considération que portent les autorités aux sages.

Sidi Blel, à Mdina Jdida, commence à en avoir marre de voir l’état des trottoirs qui l’entourent et la placette abandonnée à son sort. Dans sa tombe, il doit se pincer le nez notre ouali, c’est la seule solution qui lui reste pour supporter les odeurs nauséabondes qui émanent de l’incompétence. Et du travail au noir.

Sidi Kada, Sidi El-Hasni, Sidi Snoussi, Sidi M’hamed, Sidi El-Djilani, Sidi Abdelkader moul el-meïda, Sidi Saïd (le saint, pas le syndicat), tous ces saints regardent Oran, impuissants devant tant de laisser-aller. Il n’y a que Sidi Oualou qui semble avoir eu gain de cause. Sidi Oualou, c’est le ouali des bidonvilles. Et des bidonvillas.

Ces jours-ci, les Oranais se réveillent découvrant des chantiers un peu partout dans la ville. Est-ce l’exaucement de la prière collective des oualis de la ouilaya ? Ce n’est ni la prière des saints de la ouilaya ni ceux de la nonlaya. C’est Sidi tramway moul transport de fond qui arrive à fond les caisses. A la rue de Mascara, c’est la mascarade. A Saint Eugène, ne te gênes surtout pas, tu peux asphyxier tous les commerces et les indemniser, kayène rabbi ouel pétrole. La rue de Mostaganem peut toujours attendre. Le boulevard Emir Abdelkader, déjà vacillant, attend les creusements. Partout sidna tramway s’impose. Mais pourquoi on n’a pas demandé son avis à la population ? Celle qui est ciblée ? Elle a peut-être un avis la population. Si maintenant vous pensez que ce n’est pas nécessaire de se référer à ces habitants amala, économisez toutes vos cartes de vote et à votre santé on trinquera, jusqu’à votre… départ de tramway.

Quotidien d’Oran du lundi 11 juillet 2011 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...