RSS

Des femmes «Un et Demi»

10 juillet 2011

Contributions

Le Carrefour D’algérie

Des femmes «Un et Demi» dans Contributions chemin_16 Dimanche 10 Juillet 2011

Soug ennsa

Par Yasmine Benbekhti

Des femmes «Un et Demi»

Les femmes d’autres contrées se sont battues pour l’égalité pendant des années avant l’adoption de la loi sur l’égalité des sexes. Il y a égalité des sexes lorsque les femmes et les hommes ont les mêmes droits et obligations et les mêmes opportunités dans la société. C’est une question de justice et de partage des responsabilités, tant au sein de la famille que dans la société.

Pour nous, qui avons bénéficié de certaines retombées de cette révolution, puisque parfois l’air d’autres cultures arrive à nos narines, le statut de la femme algérienne a conséquemment évolué. Aujourd’hui, comme un homme,  nous avons le droit d’étudier, comme un homme nous avons le droit de travailler, comme un homme nous avons tout intérêt à économiser pour sculpter un décor, comme un homme, nous avons fini par atteindre notre majorité et ne dépendons plus de personne. Et comme un homme, nous avons des responsabilités, en plus de celles que nous avions déjà à la maison. Il y a comme une arnaque quelque part… Je reprends, l’égalité des sexes : même droits, obligations, et… Opportunités ? Voilà, en fait, dans le cadre de la libération de la femme, nous n’avons fait que doubler nos responsabilités!!! Les hommes l’ont compris avant nous, et profitent bien de la situation, jusqu’à bannir les règles de la galanterie même ! Il y a là un malentendu messieurs, nous tenons à nos droits au même titre que vous, mais nous n’aspirons ni à vous remplacer, ni à vous relayer, seulement à exister à part entière. Cela ne veut pas dire que c’est à nous désormais, de porter l’effort physique, ou d’assumer votre confort, on veut juste le partage à parts égales et le respect qui est dû à tout être humain. Responsabilités d’accord, mais mêmes droits et chances aussi. Et que veut dire l’égalité des sexes dans un pays où la femme ne représente que la moitié d’un homme? A titre d’exemple, une femme qui a passé la moitié de sa vie à s’instruire, et qui aujourd’hui consacre l’autre moitié entre sa vie de famille et sa carrière professionnelle, une femme sur qui reposent l’équilibre et le bien-être de plusieurs vies, ne représente aux yeux des deux lois que la moitié d’un voyou, nocif et inutile dans la société. Il s’agit là de deux extrêmes c’est vrai, mais le principe reste le même dans tous les cas. Comment peut-on parler d’égalité des sexes quand, dans certaines régions, le droit à la parole seulement reste hors de portée? Quand on distingue ses enfants entre «les hommes» et les filles, peu importe leurs âges? Quand on n’hérite que d’un tiers de ses parents qu’on a pourtant aimés du même amour et choyés du même respect? Comme si cette distinction, cette «préférence» vous suit jusqu’au bout et dans le moindre détail, malgré vous et ce que vous avez fait de votre vie, malgré eux et ce qu’ils ont fait de vous. Utopie ou défi? Non, il n’y a pas d’égalité chez nous, il n’y a pas de femmes non plus, il y a des hommes accomplis, d’autres hommes qui ne valent rien et puis des moitiés d’hommes qu’on appelle communément «les femmes». Mais il y a aussi une autre espèce d’individus, chacune d’elles représente un homme et sa moitié, car elle accomplit tout ce que peut accomplir un homme et assume tout ce que, seule une femme, peut assumer. Mais comme elle ne représente que la moitié d’un homme, cela fait d’elle un homme et demi.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...