RSS

19.Les pendules (19e partie)

10 juillet 2011

1.Extraits

Suspense
Les pendules (19e partie)

Résumé de la 18e partie : L’inspecteur se rend chez Mrs Curtin – qui travaille chez miss Pebmarsh – pour l’interroger…

Un mort ? dit Mrs Curtin incrédule. Et dans le salon ? ajouta-t-elle encore plus sceptique.
— Oui, on l’a poignardé.
— Vous voulez dire que c’est un assassinat ?
— Oui, un assassinat.
Et qui l’a commis ? dit Mrs Curtin.
— Nous n’en sommes pas encore là, malheureusement. Nous pensions que vous pourriez peut-être nous aider.
— J’ sais rien du crime, trancha Mrs Curtin.
— Non, mais il y a une ou deux choses qui nous intriguent. Par exemple, ce matin, un homme a-t-il sonné à la porte ?
— Non, pas que je me souvienne. Pas aujourd’hui. A quoi ressemblait-il ?
— Un homme âgé d’une soixantaine d’années, dans un complet sombre, correct. Tenez, genre courtier d’assurances.
— J’ l’aurais pas fait entrer, fit Mrs Curtin. Avec moi, pas question d’assurances, d’Encyclopédie britannique ou d’aspirateurs. Rien à faire. Miss Pebmarsh, elle encourage pas le porte-à-porte, moi non plus.
— D’après sa carte de visite, cet homme s’appelait Curry. Avez-vous déjà entendu ce nom-là ?
— Curry ? Curry ? (Mrs Curtin secouait la tête. Méfiante, elle interrogeait :) Qui l’a trouvé ? Miss Pebmarsh ?
— Non, une jeune dactylo. A la suite d’un malentendu elle pensait que miss Pebmarsh avait besoin de ses services. C’est elle qui a découvert le corps. Aussitôt après, miss Pebmarsh est rentrée.
— Quelle histoire ! soupira Mrs Curtin. Quelle histoire !
— Nous vous demanderons peut-être de venir voir le corps, dit l’inspecteur, pour savoir si cet homme est déjà venu à Wibraham Crescent. Miss Pebmarsh affirme que non. Encore autre chose. Pouvez-vous me dire de mémoire combien il y a de pendules dans le salon de miss Pebmarsh ?
Sans hésiter, Mrs Curtin répondait :
— Dans le coin, il y a la grosse horloge ; et sur le mur, le coucou. Il sort et vous dit coucou. Même que ça vous fait sursauter quelquefois. J’ l’ai pas touché, ajouta-t-elle hâtivement. Je ne les touche jamais. Miss Pebmarsh, elle tient à les remonter elle-même.
— Il ne leur est rien arrivé, dit Hardcastle rassurant. Vous êtes certaine qu’il n’y avait que ces deux pendules dans la pièce, ce matin ?
— Evidemment, comment voulez-vous qu’il y en ait d’autres ? Quelle drôle d’idées !
— N’y avait-il pas, par exemple, un petit réveil en plaqué or sur la cheminée ou encore une pendulette de porcelaine à fleurs, ou un réveil en cuir avec Rosemary écrit dessus ?
— Mais non : qu’est-ce que c’est que cette salade ?
— S’ils avaient été là, vous les auriez remarqués, oui ?
— Y a pas de doute.
Pouvez-vous me dire l’heure exacte à laquelle vous avez quitté la maison ?
Midi et quart, à une minute près, fit Mrs Curtin.
— Miss Pebmarsh était-elle rentrée, à ce moment-là ?
— Non, pas encore. D’habitude elle revient entre midi et midi et demi, mais ça varie.
— Elle était sortie depuis quand ?
— Avant que j’arrive. Moi, je suis là à 10 heures. (A suivre…)

D’après Agatha Christie

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...