RSS

03.Insuffisant en allemand (3e partie)

10 juillet 2011

Histoire

Histoires vraies
Insuffisant en allemand (3e partie)

Résumé de la 2e partie :Rodler qui veut tuer son professeur, va se rétracter à deux reprises jugeant que les conditions pour un crime parfait ne sont pas réunies…

Le samedi matin, donc, vers cinq heures, ayant vérifié que la Volkswagen de Mme Kurer est bien rangée devant leur maison de Göttingen, Michel estime avoir toute la matinée devant lui et saute sur sa moto. Son plan est toujours aussi simple ; rigoureusement le même que l’année précédente, mais, au lieu de demander une explication au professeur, il dira vouloir le remercier, puisque, au printemps, il a enfin obtenu son baccalauréat…
Hélas ! Cette fois encore, le chalet du bord du lac réserve une surprise : à peine a-t-il poussé la petite barrière qu’une voix étonnée s’élève :
«Ohé, les gars ! Regardez, on a une visite !
— Ma parole, mais c’est Michel !
— Qu’est-ce que tu fais là ?»
Les uns après les autres, tenant à la main canne à pêche ou épuisette, trois élèves du lycée Goethe, invités la veille au soir par le professeur pour une partie de pêche, surgissent gaiement devant Michel :
«Tu viens avec nous ?»
N’ayant pas été officiellement convié, Michel se trouve très embarrassé, surtout lorsque le professeur apparaît en survêtement, un chapeau de toile blanche sur la tête, une canne à la main, et s’étonne gentiment lui aussi :
«Tiens, Michel ! Vous venez vous joindre à nous ? Mais comment avez-vous su ? Enfin, cela ne fait rien, venez, la barque est grande ! Seulement nous allons manquer de cannes…»
Michel passe la matinée à accrocher des vers au bout des hameçons et rentre chez lui dans l’après-midi, déconfit mais toujours aussi déterminé.
A présent, il a quitté Göttingen pour Hambourg, où il est inscrit à la faculté de droit. Il décide de profiter des vacances de Noël pour tenter une nouvelle fois d’exécuter son projet. Mais il modifie son plan. La nuit venue, il cherche dans l’annuaire téléphonique le nom de l’un des voisins du professeur et y découvre Willy Buscholz, qu’il suppose habiter l’une des deux maisons qui font vis-à-vis au chalet de l’autre côté du lac.
Sa moto garée à quelques pas le long du trottoir, le vieux pistolet de son père sous son blouson, passé dans la ceinture, il appelle donc Arnault Kurer, depuis une cabine téléphonique publique de Göttingen.
«Allô, professeur Kurer ?
— Oui.»
Michel mâche un chewing-gum et, le visage tendu en avant, en grimaçant, il s’efforce de donner à sa voix un ton guttural tout à fait méconnaissable :
«Je suis un ami de votre voisin Willy Buscholz. Nous venons de quitter Aschersleben. En passant, nous avons vu de la lumière chez vous. Comme vous n’étiez pas là de la journée, cela nous a paru bizarre, et Willy m’a demandé de vérifier si vous étiez à Göttingen et dans ce cas de vous prévenir.
— De la lumière ?»
II y a un moment de silence dans l’appareil. Sans doute le professeur réfléchit-il : «Les filles auraient oublié d’éteindre lorsqu’elles sont parties la dernière fois ? Dans ce cas, la lumière devrait être allumée depuis quinze jours…»
«Avez-vous remarqué si la maison était allumée les nuits précédentes ?
— Non. Non, professeur, justement, cette nuit seulement.
— Vous croyez que j’ai été cambriolé ?
— C’est bien ce que nous craignons, professeur. Il faudrait que vous veniez vérifier tout de suite.» (A suivre…)

Pierre Bellemare

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...