RSS

Touristes Noir et Blanc Par : Mustapha Mohammedi

9 juillet 2011

M. MOHAMMEDI

Touristes Noir et Blanc Par : Mustapha Mohammedi dans M. MOHAMMEDI logo_imp
Edition du Samedi 09 Juillet 2011

L’Algérie profonde

Touristes

Noir et Blanc


Par : Mustapha Mohammedi

Contrairement à certaines voix autorisées, qui ont du mal à cadrer leurs chiffres, les touristes, cette année, je n’en ai pas vu des masses.  Et pour être tout à fait honnête pas bezef…

à part des groupes d’émigrés perdus dans la foule de M’dina Djedida et visiblement heureux de se frayer un chemin dans la crasse et la couleur locale ou quelques voitures bling bling bien timides et qui, à l’évidence, n’en menaient pas large au milieu de la cohue de midi. Les étrangers, actuellement, ne se bousculent pas aux portillons de la ville d’Oran. Et même si on ajoutait à ces promeneurs de l’autre rive les commerçants du sud  et de l’est du pays qui viennent chaque matin faire leurs courses en gros, les    invités hors wilaya, les badauds des villages et les chômeurs des banlieues, tout cela ne ferait pas… 3 millions de visiteurs.  C’est pourtant le nombre astronomique qui a été annoncé pour la première semaine  du mois de juin uniquement au niveau de la corniche oranaise. Soyons sérieux, on n’est pas l’Espagne. La vérité est qu’il n’y a jamais eu tout ce monde qui pourrait se  bousculer pendant six ou sept jours dans un espace aussi réduit que la Corniche.  Faut pas rêver… Parce qu’avec 3 millions d’individus supplémentaires  à gérer, à nourrir et à soigner, les gargotiers auraient suffoqué, les restaurateurs auraient  tiré leurs rideaux de peur des émeutes, les magasins, les cafés et les salons de thé  auraient mis la clef sous le paillasson pour éviter d’être étouffés par autant  de clients, et les maîtres nageurs se seraient mis carrément au vert. Bref ! il n’y aurait pas eu assez d’espace au parking pour se garer, ni assez de mer pour  se baigner, ni assez de berges pour se promener ni même assez de sable pour se dorer. De grâce ne nous racontez pas n’importe quoi. Soyez réalistes, faites nous saliver avec  30 000 touristes seulement. On s’en contentera.  Mais des vrais. On n’en demande pas davantage.
M. M.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...