RSS

02.La fille du roi (2e partie et fin)

9 juillet 2011

Non classé

Au coin de la cheminée
La fille du roi (2e partie et fin)

Résumé de la 1re partie : Sa mère apprend à sa fille qu’elle a épousé Lâkwèn, un revenant. Elle l’encourage donc à retourner dans le monde des vivants…

La fille arrive à la deuxième rivière, se met encore à chanter la même chanson. Le pagayeur lui demande une banane et la fait traverser. Lâkwèn atteint l’autre rive de la rivière ! La fille au pagayeur : «cet homme qui me poursuit est un revenant, il veut me tuer, ne le fais pas traverser.» Au retour, le pagayeur demande à Lâkwèn : «si je te fais traverser, que vas-tu me donner ?» Lâkwèn se fâche : «ne sais-tu pas que je suis le chef de cette contrée ?»
— «Viens, bavardons un peu», reprend le pagayeur. Ils se mettent à bavarder longuement… Pendant ce temps, la jeune fille est presque arrivée au village. Lâkwèn dit au pagayeur de le laisser partie… Ce dernier le conduit sur l’eau tout doucement, comme un hameçon. A la dernière rivière, près du village, la fille se met à chanter encore la même chanson. Elle remet une banane au pagayeur et enfin arrive au village. Lâkwèn à son tour se présente au village de la jeune fille ! Celle-ci entre dans la maison. Ces oncles lui demandent de donner une chaise à son époux. «Si vous avez besoin de lui, vous pouvez la lui donner, mais pas moi», réplique la jeune fille. Ses amies viennent lui dire bonjour, et elles lui préparent la nourriture. Ces oncles lui demandent encore d’en donner à Lâkwèn, elle refuse à nouveau. On lui montre la maison dans laquelle elle doit passer la nuit avec son époux, elle passe la nuit seule.
Le lendemain matin, la jeune fille fait une grande fête ; elle tue des chèvres et des poules données par sa mère. Lâkwèn regagne son village.
La fille en plein midi dort et meurt. Elle se retrouve aux côtés de Lâkwèn et devient définitivement sa femme.

Contes merveilleux

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...