RSS

Rien que des chimères La nouvelle de Adila Katia

6 juillet 2011

1.Extraits

Rien que des chimères La nouvelle de Adila Katia dans 1.Extraits logo_imp370 dans 1.Extraits
Edition du Mercredi 06 Juillet 2011

Des gens et des faits 

Rien que des chimères

La nouvelle de Adila Katia

RÉSUMÉ : Sorreya ne peut pas résister à Mehdi. Elle est comme le papillon attiré par le feu. Elle se donne à lui. Ils ne font plus qu’un. Mais la réalité la rattrape. Vers quatre heures, elle le quitte et rentre chez elle. Elle prend une douche comme pour effacer les traces du péché. Elle redoute la réaction de son frère s’il venait à apprendre qu’elle fréquente encore Mehdi…


Depuis ce jour, Sorreya s’occupe de Yasmine un peu plus que d’habitude, allant jusqu’à la sortir dehors, pendant ses heures de libre. Beaucoup plus pour Nora et Tewfik pour qu’ils ne s’inquiètent pas devant ses retards répétés. Ils ne pourront pas l’imaginer avec un homme alors que le bébé est avec elle. En fait, après Lila, c’est Yasmine qui lui sert de couverture et qui assiste à l’épanouissement d’un amour interdit.
Plusieurs mois passent sans que Mehdi et Sorreya ne soient inquiétés. L’appartement de son ami leur sert de refuge. C’est l’unique endroit où ils peuvent se voir sans craindre d’être surpris.
Cependant il y a autre chose qui inquiète Sorreya. Depuis quelques semaines, Mehdi espace un peu plus longtemps leur rendez-vous. Ils ne se voient plus chaque semaine mais une fois tous les quinze jours. Entre eux, durant ces courtes heures, il n’y a que des gestes d’amour mais aucun autre contact. Ils ne se parlent presque pas. C’est comme s’il n’y a rien à dire après ce moment de bonheur caché. Sorreya en a mal. Elle a comme senti qu’il ne l’aimait plus comme avant. Alors que c’était tout le contraire pour elle. La vie n’a aucun sens sans lui.
- Qu’est-ce qui ne va pas Mehdi ? Tu as des problèmes à la maison ? demande-t-elle un jour.
- Oui.
- Tu pourrais m’en parler, suggère-t-elle.
- Rien n’est plus comme avant Sorreya, répond Mehdi en s’habillant. Il faut qu’on se quitte. Je dois rentrer à la maison.
- Donne-moi le temps de m’habiller et de préparer Yasmine, dit-elle.
En sentant son cœur se serrer, n’ayant plus l’intuition que quelque chose avait changé en Mehdi mais une certitude. Et elle en a mal au point d’avoir l’impression d’être torturée.
- Je te laisse les clefs. Je t’appelle ce soir.
Mehdi part sans chercher à l’embrasser. C’est un nouveau changement dans leur relation, dans leur vie. En claquant la porte derrière lui, Sorreya a eu le sentiment qu’il voulait fermer une parenthèse contenant rien qui puisse les honorer. Sorreya sait qu’elle a déjà tout perdu, de plus sacré, seulement elle se refuse à se laisser abattre. Au prochain rendez-vous, elle discutera avec lui.
- Avant tu me parlais de mariage, fait remarquer Sorreya quand ils se revoient une semaine plus tard. De divorcer aussi !
Elle sent une sueur froide lui mouiller le corps quand Mehdi répond, en se servant de ces phrases et explications qu’elle lui sortait quand elle refusait.
- Je ne voulais pas te faire souffrir. Tu refusais d’être la cause de mon divorce. Tu ne voulais pas que ma famille souffre à cause de toi. Tu ne voulais pas me partager… Je suis tout à toi, comme tu le voulais ma chère. Je ne te ferai pas souffrir en changeant.
- Peut-être que si tu n’insistes plus, c’est parce que tu t’entends mieux avec ta femme, émet-elle en se tournant pour qu’il ne voit pas ses larmes. C’est pourquoi tu ne me parles plus de mariage… Avant, tu avais peur de me perdre. Plus maintenant… parce que tu n’as pas perdu l’essentiel.
- Je ne te comprends pas Sorreya, rétorque Mehdi, très surpris. Pendant des mois, tu me conseilles de prendre soin de ma famille et maintenant que je le fais, tu trouves le moyen de me le reprocher. Vraiment tu m’étonnes et que voudrais-tu que j’y fasse ?
- Rien. Tu ne m’aimes plus autant qu’avant ? Dis…
Mehdi la prend dans ses bras et la serre un moment avant de prendre son visage entre ses mains.
- Comment peux-tu t’imaginer que je ne t’aime plus ? Tu es la meilleure chose qui me soit arrivée dans la vie… En plus d’être un amour, tu as été mon sauveur. J’étais en train de me noyer dans ma déprime quand tu m’as sauvé. Tu as guéri mes plaies avec ton amour, avec ta chaleur… Personne ne peut te remplacer. Et même en me réconciliant avec ma famille, tu restes unique à mes yeux. Je t’aime toujours même si je te parais un peu changé. Sorreya éclate en sanglots, soulagée par ces paroles. Elle est rassurée. Elle sait qu’il est sincère.
- J’avais eu si peur Mehdi. Je t’aime.
Depuis le salon, les pleurs de Yasmine lui parviennent. Sorreya quitte les bras de Mehdi et va la prendre. Il  l’y rejoint.
- Je vais lui donner son biberon, dit-elle en allant à la cuisine. Je n’en ai pas pour longtemps.
À peine a-t-elle quitté le salon que quelqu’un frappe à la porte d’entrée. Sorreya s’efforce de calmer la petite pour ne pas attirer l’attention du visiteur vers elles.
(À suivre)
A. K.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...