RSS

Editorial Kaouel MEGUENNI -L’hommage aux enseignants

5 juillet 2011

Non classé

Editorial Kaouel MEGUENNI -L'hommage aux enseignants  pdf editorial.pdf 2. pdf editorial.pdf 3pdf pages116.pdf 4.pdf pages171819et20.pdf. Il est des moments dans la vie d’une communauté où tout ne tient qu’à un mot, une phrase, un geste ou un évènement, et la fête d’Aïn-Dzarit en est un. Il s’agit d’une halte de notre vie qui interroge notre mémoire,

notre vécu mais aussi notre avenir. Illustres et anonymes, riches ou pauvres, grands ou petits, hommes ou femmes, tous ceux qui ont fait la mémoire de ce petit village seront à l’honneur. Cette deuxième édition, dans la continuité de la première, a inscrit à l’ordre du jour et autour de l’école, un hommage au savoir, à travers l’enseignant et les élèves. Cette année, un hommage particulier aux travailleurs de la commune : élus, cadres ou travailleurs, qui se sont relayés, depuis l’indépendance et sans relâche, aux tâches les plus difficiles, pénibles et parfois ingrates pour améliorer le cadre de vie du citoyen et en particulier, celui de l’école et des écoliers. C’est pour cela que le comité d’organisation les a insérés dans son programme. Cette rencontre, au-delà de son cadre festif, devrait s’inscrire comme tradition du village afin de perpétuer cette continuité entre les générations qui se succèdent. « Retrouvailles et continuité » revient cette année sous le slogan : « Mon Maitre, je n’ai pas oublié » qui se veut porteur d’un message fort à l’attention des jeunes : Persévérer dans la voie du savoir mais aussi du savoir être, seule voie qui puisse nous permettre d’apporter un changement positif dans notre communauté. Merci à tous ceux qui ont contribué, chacun selon ses moyens à la concrétisation de cette deuxième édition de notre rencontre. Et que le soleil continue à réchauffer notre paisible et doux village.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...