RSS

49 ans déjà !

4 juillet 2011

Contributions

Le Carrefour D’algérie

49 ans déjà ! dans Contributions chemin_16

Point de vue

Par Ahmed Meskine

49 ans déjà !

Demain, l’Algérie fêtera ses 49 années de la naissance d’un Etat indépendant. Il serait prétentieux de faire le bilan de presque un demi-siècle en un article de presse et encore moins de juger de l’effet d’une libération sur la transformation des mentalités. Cependant, on peut bien se demander ce qu’est devenu l’Algérien libre,

celui qui a succédé au combattant par les armes et qui a pris en main son destin à l’ombre des perturbations politiques en dents de scie. Celui qui a l’âge d’être père, fils ou même grand-père. Qui a eu l’âge de sa révolte et qui n’a pas saisi au vol l’occasion de faire d’un miracle, une réalité, un devenir. On peut tout aussi bien se demander combien d’argent est sorti des caisses de l’Etat et ce qu’il a produit comme richesses pérennes. Se demander combien d’argent sorti des caisses de l’Etat a été dévié de sa destination pour l’émergence d’une classe de riches, faute de faire naître une véritable bourgeoisie créative et porteuse de valeurs même si sur le plan des principes idéologiques, on peut en faire un adversaire. Demain, l’Algérie aura consommé une année de plus de sa vie libre en espérant que s’amenuisent les passions et que la raison commence un peu à l’emporter sur les sentiments de haine. Que le clanisme soit vu autrement qu’une allégeance positive qui a permis à des lécheurs de bottes de se hisser aux postes de commande pour transmettre leurs incompétences à des institutions qui ont tout intérêt à se débarrasser de vieux réflexes si l’on veut que l’indépendance ait un sens. Que l’urne soit réellement transparente et que ses bourreurs fassent définitivement partie de notre mauvaise histoire. C’est ainsi que la construction d’une nation peut commencer enfin et qu’enfin nous regardions l’avenir avec une note d’espoir tant attendue par le harrag, le chômeur ou l’immolé par le feu. Demain, l’Algérie aura 49 ans et des ressources à n’y toucher que si l’on sait où elles vont aboutir car il y va du bien-être des générations à venir. Celles qui sont à l’école ou qui vont y aller mais auxquelles, on n’aura transmis que des règlements de compte entre adultes inconscients pendant que nos villes se salissent et s’enlisent dans un bourbier qui ne ressemble à aucun urbanisme digne de ce nom. Demain sera fêté un anniversaire de plus, en attendant que nous soyons prêts à entamer un siècle voire un millénaire qui a déjà onze ans… Déjà!

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...