RSS

Les criminels à travers l’histoire K. Noubi

3 juillet 2011

1.Extraits, K. Noubi

Cela s’est passe un jour
Les criminels à travers l’histoire
K. Noubi

Balistique : On s’intéresse de plus en plus aux armes, mais les experts auxquels on s’adresse ne sont pas toujours compétents.En 1889, un professeur français,

Lacassagne, étudiant une balle qui venait d’être retirée d’un cadavre, remarque qu’elle présente sur sa superficie sept rayures. Par ailleurs, on a retrouvé, dans l’appartement d’un suspect, un pistolet. On pense qu’il pourrait s’agir de l’arme du crime mais en fait, on ne dispose d’aucune preuve. Pour le savant français, ces stries, relevées sur la balle, constituent certainement un indice. Il étudie le revolver et l’utilise pour tirer des balles : toutes présentent les stries. C’est donc un défaut de l’arme. Le suspect est arrêté et il avoue sans difficulté.
Une affaire célèbre qui va montrer encore plus l’utilité de la balistique.
En 1902, on jugeait au Massachusetts, un homme du nom de Best, accusé de meurtre. L’accusé a nié obstinément les faits, bien qu’on ait trouvé chez lui un pistolet qui venait de servir. Mais la balle, retrouvée dans le corps de la victime, a-t-elle été tirée de l’arme du suspect ?
Le juge Oliver Wendell Holmes confie à un armurier l’étude de la balle meurtrière. L’armurier fait un tir d’essai avec le pistolet de Best, photographie la balle du meurtre.
Le jour du procès, il apporte les deux balles et montre les photographies aux jurés. La balle d’essai comme la balle du meurtre sont semblables et portent les mêmes défauts. Défauts qui proviennent du pistolet. Il faudra encore beaucoup de recherches pour donner à la balistique ses lettres de noblesse. Aujourd’hui, c’est une discipline reconnue, avec des méthodes d’identifications efficaces. Mais il y a un siècle encore, les chercheurs rencontraient de grandes difficultés et il fallait beaucoup d’efforts pour confondre des meurtriers mais aussi des charlatans qui, sous le couvert de la science, ont fait condamner des innocents. Deux affaires, célèbres à leur époque, illustrent à la fois les succès et les échecs de la balistique : l’affaire Stielow et l’affaire Sacco et Vanzetti, deux affaires qui se sont déroulées toutes les deux aux Etats-Unis.
Charles Stielow est un paysan de 37 ans. D’origine allemande, un peu simple d’esprit, parlant à peine l’anglais, il s’était mis au service d’un fermier, Charles B. Phelps, dans la localité de West Shelby, dans le comté d’Orléans, dans l’Etat de New York.
Le 22 mars 1915, Stielow, comme tous les jours, se lève très tôt. Il doit se rendre à l’étable et s’occuper des animaux.
Sans faire sa toilette, sans même prendre de petit déjeuner, il quitte sa chambre. Il fait très froid, car il a neigé et une couche blanche recouvre la campagne et les fermes éparpillées dans la localité.
A peine a-t-il fait quelques pas que Stielow, encore mal réveillé, trébuche.
«qu’est-ce que c’est ?», grommelle-t-il.
Il se baisse et recule. C’est le corps inerte d’une femme, revêtue de sa chemise de nuit.
— c’est Margaret… murmure Stielow, effrayé.
Margaret Wolcotte est la gouvernante de son patron. Que fait-elle là, alors qu’elle doit être encore en train de dormir ? Qui l’a tuée ?
A suivre

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...