RSS

87.Hommes et femmes au destin prodigieux (87e partie) Par K. Noubi

3 juillet 2011

1.Extraits, K. Noubi

Cela s’est passe un jour/ Aventures, drames et passions celebres
Hommes et femmes au destin prodigieux (87e partie)
Par K. Noubi

Résumé de la 86e partie :Wallis Simpson suit son époux à Hong kong où il a été affecté, mais il continue à boire et à la brutaliser. Elle veut divorcer, il refuse.

Le bateau «Express of China», qui est au port de Hong kong depuis quelques heures, s’apprête à repartir quand Wallis, qui vient encore de se disputer avec son mari, est prise du désir de partir.
La Chine, l’aventure, un exotisme encore plus grand que dans la colonie britannique ! Et puis aussi l’idée de ne plus voir Winfield qui est devenu odieux !
Peut-être qu’un bel Américain ou Anglais, en partance pour la Chine, – un de ces hommes que son mari lui reproche justement de fréquenter – lui a fait une proposition, l’a séduite par quelque boniment… Quoi qu’il en soit, elle se retrouve sur le bateau qui quitte bientôt Hong kong.
Sur le séjour de la jeune femme en Chine, on ne dispose que de témoignages, émanant parfois de gens qui ne l’aiment pas et qui ne sont donc pas impartiaux. Wallis, elle, parle très peu de cette période de sa vie, ce qui n’a fait qu’encourager les rumeurs.
Ainsi, par exemple, on raconte qu’elle est partie avec un membre de la mission américaine à Hong kong, ce qui est d’ailleurs plausible vu que la jeune femme n’avait pas, jusque-là, voyager seule en pays étranger. Mais arrivée à Pékin, c’est avec d’autres hommes qu’elle aurait eu des liaisons.
On cite l’attaché naval de l’ambassade d’Italie à Pékin, un certain Anberto da Zara, il y a aussi un autre italien, Galeazzo Ciano qui deviendra plus tard le gendre de Mussolini, puis son ministre des affaires étrangères avant de finir devant un peloton d’exécution. La rumeur dit que Wallis aurait été enceinte de Ciano et que si elle avait prolongé son séjour à Pékin, c’était pour se faire avorter. Un avortement qui avait failli mal tourner et qui lui aurait valu plusieurs mois d’hospitalisation. Mais ce n’est qu’une rumeur infondée…
Mais on raconte pire sur le compte de Wallis. Ses ennemis la présenteront, par exemple, sous les traits d’une femme insatiable de plaisirs, fréquentant les boîtes de nuit de la capitale chinoise, se faisant initier aux jeux érotiques de la tradition asiatique… On a même dit qu’elle s’était livrée à la prostitution pour vivre. Toujours pour vivre, elle aurait fait du trafic de drogue, aurait fréquenté les milieux mafieux de la Chine d’alors, amassé une fortune…
Plus tard, quand les journalistes demanderont à Wallis de parler de cette période de sa vie, elle ne donnera que des réponses évasives. Elle réfutera bien sûr les abominations dont on l’accuse, mais les réponses qu’elle apportera ne suffiront pas à la laver des soupçons.
«C’est du passé ! aime-t-elle dire, pourquoi y revenir à chaque fois ?»
en fait, cette attitude ne fera que renforcer les attaques de ses ennemis.
Cependant, le procès en divorce qu’elle a intenté à son mari, aboutit. Celui-ci est désespéré.
— je t’aime !
— je ne peux plus vivre avec toi !
Quelque temps après, elle rencontre un homme d’affaires, Ernest Simpson. Il est charmant, agréable et surtout riche. Il demande sa main, elle accepte. Elle accepte aussi d’aller vivre avec lui à Londres. Elle ne tarde pas à se faire des amis, dont Connie Thaw qui, en ce mois de janvier 1931, lui demande de servir de chaperon à sa sœur, Thelma Furness, qui veut se rapprocher du prince de Galles, le futur Edouard VIII. (A suivre…)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...