RSS

06.La princesse des glycines (6e partie)

3 juillet 2011

1.Contes

Au coin de la cheminée
La princesse des glycines (6e partie)

Résumé de la 5e partie : Wang retrouve son ami Yang qui lui explique qu’il vole les riches parce qu’ils n’ont pas acquis leurs biens honnêtement…

— «C’est pourquoi», poursuit Yang, après avoir fait signe à ses hommes de mettre pied à terre pour se reposer un instant. «j’ai décidé que tout cela devait changer. J’ai résolu de quitter la cour et de devenir l’un de ces pauvres. Mais cela ne suffisait pas. J’ai alors réuni autour de moi un groupe d’hommes qui pensaient comme moi. Ensemble, nous avons commencé à voler les riches, répartissant ensuite notre butin entre de misérables paysans. C’est ainsi que je suis devenu un voleur.»
— «Et donc, ce noble, à Lu-Lung…», commença Wang.
Mais son ami l’interrompt aussitôt :
— «Voler ce noble faisait partie de mon projet. Il méritait bien une petite leçon ! Car, dans la région d’où il venait, tous les paysans étaient complètement ruinés, tant les taxes qu’il leur imposait, étaient élevées. En plus, les terres qu’il leur avait données en fermage étaient totalement incultes. Et, comble de malheur, le peu qu’elles produisaient venait d’être anéanti par les fortes pluies du printemps sans que lui-même veuille tenir compte de cette situation. Même lorsque les paysans lui demandaient un délai, il ne leur montrait aucune pitié ! Tu comprends maintenant, pourquoi je lui ai dérobé ses biens ?», demande Yang.
Wang acquiesce sans mot dire et son compagnon poursuivit :
— «La prochaine fois que j’irai à Lu-Lung, ce sera pour Yu, l’usurier. Il est temps qu’il soit puni pour exiger des intérêts abusifs des malheureux qui, désespérés, ont recours à lui ou bien lui demandent de pouvoir différer un remboursement…Mais, toi-même, raconte-moi ce qui t’a conduit dans cette région inhospitalière.»
En soupirant, Wang commence à expliquer son histoire :
— «Un serviteur du noble que tu as dépouillé t’a reconnu lorsque vous êtes entrés dans l’auberge, cette nuit-là. Et, l’usurier Yu, qui nous avait souvent vus ensemble, s’est servi de ce prétexte pour me causer une nouvelle fois des ennuis. Il s’était longtemps demandé comment j’avais bien pu obtenir de l’argent pour construire une maison, puisque ma mère et moi-même sommes pauvres, et il a saisi cette chance de me nuire, m’accusant sournoisement de complicité pour ce vol.» Wang s’arrête quelques instants pour avaler une gorgée du vin de riz que lui tend Yang. Il a la gorge sèche d’avoir tant marché et parlé. Puis, il enchaîne :
— «Le responsable de l’ordre ne croyait pas que j’avais quelque chose à voir dans cette sombre histoire, mais il s’est vu obligé d’effectuer une perquisition chez moi et il a découvert dans ma maison tes beaux cadeaux. C’était la preuve de ma culpabilité et il m’a conduit devant le juge. Evidemment, je lui ai raconté la vérité. Ce n’étaient que des présents et je les avais acceptés sans faire la moindre objection, puisque je croyais que tu venais de la cour impériale. N’osant pas trancher, le juge a décidé de m’envoyer dans la capitale pour y être traduit en justice. Cependant, craignant que la lumière ne soit faite sur toute cette affaire, le vieux Yu a soudoyé les soldats chargés de me conduire en ville. (A suivre…)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...