RSS

02.La mort au téléphone

3 juillet 2011

Histoire

Histoires vraies
La mort au téléphone

Résumé de la 1re partie : Qui peut bien se douter que parmi ces 3 êtres – Constance, Clara et Vincent – il y a un assassin… ?

L’homme, un peu mal à l’aise et qui s’attend à une scène, essaie de retarder le moment fatidique :
«C’est fait ? Tu as emménagé ?
— Oui.
— Pourquoi ne m’as-tu pas appelé ? Je t’aurais aidée.
— C’était inutile, j’ai demandé à Clara.
— Clara, tiens ! Et pourquoi Clara ?
— C’est une très bonne amie.
— Tu crois ?
— J’en suis sûre. D’ailleurs, elle va venir habiter avec moi pendant quelque temps.»
Cette fois, le beau Vincent reste songeur. Il y a dans tout cela quelque chose de louche.
«Qu’est-ce qui ne va pas ? demande-t-il enfin.
— Vincent, tu me trompes !»
Vincent n’avoue rien, mais entame sa défense avec volubilité, un petit discours digne de celui du serpent lorsqu’il parvint à corrompre Eve dans les jardins de l’Eden. Mais Constance n’est pas Eve : elle a moins de candeur et plus de principes. Malgré le choc qu’elle vient d’éprouver, elle continuera à considérer Vincent comme l’homme de sa vie, à condition qu’il le soit au sens littéral du mot, c’est-à-dire qu’il commence par la conduire devant le maire et le curé. C’est à prendre ou à laisser.
Dans les semaines qui suivent, Vincent essaie de lutter honnêtement contre l’envie qui le tenaille d’accepter la condition posée par Constance. Le meilleur moyen de lutter n’est-il pas de fréquenter d’autres femmes ? Mais il prend bien soin de n’en rien laisser deviner à la jeune femme.
Hélas ! Constance Bozzi devenant sans cesse plus jolie et plus désirable, Vincent se sent bientôt à bout de résistance.
«Tu crois qu’un homme peut épouser une femme de vingt ans plus jeune que lui ? demande-t-il à un ami.
— Pourquoi pas ?»
L’impression que Constance arrive au terme de la patience qui lui permet de supporter ses tergiversations le décide enfin, et, au début du printemps, Vincent Perino se fiance à une Constance Bozzi rayonnante de bonheur.
Ce ne sont toutefois que des fiançailles officieuses, les accordailles publiques ne devant précéder que de quelques semaines un mariage prévu pour l’été. De sorte que Vincent pense encore avoir quelque temps devant lui avant de renoncer totalement à sa liberté. Pour ceux qui comprennent entre les lignes, c’est là que le drame commence. La liberté de l’un devant normalement s’arrêter là où commence celle de l’autre. Constance a toujours les mêmes principes sur le même sujet :
«Vincent, tu me trompes !
— Quoi !… Comment ?
— Oui. «On» me l’a dit… «On» t’a vu avec une femme.
— Quelle femme ?
— Une rousse.
— C’est tout ?
— Comment, c’est tout !…»
Tandis que Constance vide son sac, le coupable se rassure. Si quelques ragots sont venus jusqu’à elle, ses reproches, pour brûlants qu’ils soient, demeurent plutôt vagues. Elle ne sait en définitive rien de précis. Tranquillisé sur ce point, il ne perd pas une seconde pour contre-attaquer. Tour à tour tendre, câlin ou affectant l’indignation devant «l’injustice dont il est victime», il jure être innocent et il n’en tire bien sûr aucune fierté, attendu qu’il ne ressent plus le moindre intérêt pour toute autre femme que Constance.
A suivre
Pierre Bellemare

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...