RSS

Rien que des chimères La nouvelle de Adila Katia

2 juillet 2011

1.Extraits

Rien que des chimères  La nouvelle de Adila Katia dans 1.Extraits logo_imp158585 dans 1.Extraits
Edition du Samedi 02 Juillet 2011

Des gens et des faits

Rien que des chimères 

La nouvelle de Adila Katia

RÉSUMÉ : Mehdi parle encore de mariage. Il ne comprend pas pourquoi elle refuse. Il n’aurait pas à se quitter comme des voleurs après avoir partagé le butin. Ils se séparent en début de soirée…
Dès que Lila la voit, elle se presse de s’installer derrière le volant. Elle ne lui cache pas sa colère. Sorreya prend place près d’elle et elle sent combien Lila lui en veut.


- Tu es en colère ?
- Sorreya ! s’écrie l’amie tout en démarrant. Tu as vu l’heure ? Il est plus de sept heures ! Qu’est-ce que je vais dire à mon mari ? Tu ne te rends pas compte mais tu risques de m’attirer des problèmes ! Je ne veux pas gâcher mon mariage. J’ai deux filles Sorreya…

- Je suis désolée Lila… Je ne recommencerai plus.
- Tu le ferais bien ! lui conseille de nouveau son amie. Cela t’évitera à toi aussi des problèmes !
- Je n’ai pas dis que je mettrais fin à ma relation, répond Sorreya. Mais je ne me servirai plus de toi pour me couvrir … Je me débrouillerai. Mais merci pour aujourd’hui !
- Et moi qui commençais à espérer ! s’écrie son amie. Tu l’aimes à ce point ?
Sorreya hoche la tête. Dans ses yeux larmoyants, Lila y voit comme des étoiles. Le bonheur avec Mehdi était comme elles, loin et inaccessibles, rarement à portée de main.
En se refusant au mariage, Sorreya ne pourrait jamais l’avoir.
Lila ne la comprenait pas même si elle lui avait expliqué les raisons de son refus. Tout comme Mehdi, elle voyait cet amour être mis dans une impasse.
- Comment a été ta journée ? demande Lila.
- Comme jamais tu n’as connu, souffle Sorreya. Merci.
- Raconte-moi, où êtes vous allés ? Qu’avez-vous fait ?
- Je te raconterai au travail. Tu reprends samedi ?
-  Oui. Bon soir Sorreya…
Celle-ci répond par un sourire et descend. Elle prend ses affaires du coffre.
- Merci Lila. À samedi.
En levant les yeux à l’étage où elle habite, elle a le temps d’apercevoir deux ombres d’hommes, son frère, Tewfik et son beau-père. Cet homme au don d’anticipation. Sûrement qu’il n’est pas là pour rien… Il doit avoir senti quelque chose.
On n’attend pas qu’elle ait frappé pour ouvrir. Le père de Nora l’accueille froidement.
- Bienvenue à la mariée ! dit-il dès qu’elle va au salon les saluer.
- Bienvenue aux invités ! rétorque-t-elle. Sûrement que si je suis la mariée, vous avez dû faire parti du cortège ! ajoute-t-elle. J’espère que la fête vous a plue !
Sorreya remarque que son frère garde les yeux baissés. Elle sent qu’il a dû se passer quelque chose à laquelle elle ne s’attendait pas. El-Hadj Ali ne tarde pas à lui dévoiler quoi.
- J’ai croisé le mari de Lila. Il n’est pas au courant à propos de ces fiançailles ! C’est un motif pour sortir avec lui, en déduit-il. Tu voulais tourner les gens en bourrique.
- Non ! je ne comprends pas… Depuis quelques semaines, vous doutez de moi ! Vous essayez d’entacher ma réputation et vous voulez monter mon frère contre moi. Vous avez beau être son beau-père, vous n’avez aucun droit de le faire. Rien ne l’excuse.
Tewfik ne prend pas sa défense. Apparemment, son beau-père a réussi.
Elle allait perdre, si ce n’est pas déjà fait, l’estime de son frère. À cause de ce vieux, elle allait se retrouver seule…
(À suivre)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Rien que des chimères La nouvelle de Adila Katia”

  1. affaf Dit :

    salam 3alikoum, s’il vous plait comment peut on avoir toutes les parties de ce fameux roman ,mérci et bonne contunuation

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...