RSS

05.La princesse des glycines (5e partie)

2 juillet 2011

1.Contes

Au coin de la cheminée
La princesse des glycines (5e partie)

Résumé de la 4e partie : Avant que Wang ne se rende chez le juge, la princesse lui ceint la taille d’une corde magique…

Le sentier qu’il prend monte et descend sans cesse. Plusieurs fois, il s’en faut de peu qu’il ne tombe en butant sur une pierre. Des branches lui fouettent le visage et, bientôt, il se met à pleuvoir. Wang poursuit courageusement sa route. La pensée de la jolie princesse lui donne sans cesse de nouvelles forces. Il a déjà parcouru une bonne partie du chemin, lorsqu’il débouche sur un plateau aride et désolé. La pluie ne tombe plus. Derrière les sombres nuages, il peut même apercevoir le soleil, dont les rayons éclairent sans l’égayer ce triste paysage. Seuls quelques arbres tordus rompent cette lugubre monotonie.
Soudain, un nuage de poussière masque l’horizon. Portant la main au-dessus de ses yeux, Wang scrute l’horizon. Très rapidement, le nuage se transforme en une armée de cavaliers armés jusqu’aux dents. Leurs armes scintillent au soleil. Ils arrivent à toute vitesse dans sa direction… «Que va-t-il m’arriver, maintenant ?», pense Wang tristement. «N’ai-je pas encore subi assez de malheurs ? Ces hommes ont sûrement l’intention de m’attaquer. Lorsqu’ils s’apercevront que je ne porte aucun objet de valeur, ils me tueront probablement par dépit !»
Il n’a plus le temps de s’enfuir et puis, où se serait-il caché ? Il n’y a rien que du roc et de la pierre.
Bientôt, les cavaliers sont devant lui. Le chef de la troupe s’approche à quelques mètres et Wang observe craintivement sa silhouette impressionnante, fièrement campée sur sa monture et soudain, il le reconnaît :
— «Yang !», crie-t-il. «Yang, mon ami, est-ce vraiment toi ?»
Il lui tend joyeusement la main pour le saluer. Un large sourire aux lèvres, Yang se penche vers lui.
— «Tu acceptes donc encore de me parler, Wang ?», demande-t-il, tout content. «Tu ne refuses pas de serrer la main à un voleur de mon espèce ?»
— «Je n’ai jamais pu croire à un pareil mensonge», répond Wang.
— «Alors, laisse-moi te conter comment tout cela est arrivé», dit Yang en serrant fermement la main du jeune homme en signe d’amitié. «Pendant des années, j’ai vécu, à la cour, en tant que commandant de la garde impériale, au sein d’un monde de faste et d’apparat. Mais aussi dans un monde méprisable, comme je l’ai découvert plus tard car la plupart des membres de la cour n’ont pas gagné leur fortune honnêtement.
Pendant qu’ils parlent, les deux amis se tiennent toujours la main afin de se témoigner leur confiance. Puis, Yang descend de sa monture et tous les deux vont s’asseoir à l’écart. Yang poursuit :
— «La richesse dont jouissent ces riches seigneurs, ils l’ont volée aux pauvres gens. Car ils l’ont obtenue en imposant de très lourdes amendes pour de petits délits et en exigeant d’importants fermages.»
Wang acquiesce. Il connaît bien cette histoire… Depuis de longues années, la population vit opprimée à cause des cruelles mesures adoptées par les grands propriétaires terriens. De nombreux abus de cette espèce ont été commis dans les environs du Lu-Lung. Certains paysans, incapables de payer le fermage, envoient même leurs enfants mendier en ville. (A suivre…)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...