RSS

13.Etranges pouvoirs (XIII) Par M. A. Haddadou

1 juillet 2011

1.Extraits

Le monde de l’étrange
Etranges pouvoirs (XIII)
Par M. A. Haddadou

Son véritable nom est Joseph Balsamo et il est né à Palerme, en Italie, en 1743. Mauvais garnement, chapardeur, puis faussaire, il est poursuivi dans une affaire d’escroquerie et doit s’enfuir pour ne pas se faire arrêter.

Il se rend en Arabie où il prétend avoir fait la connaissance d’un magicien grec, Althotas qui l’aurait initié à l’alchimie. Lui-même avait appris son art auprès de grands magiciens arabes. D’Arabie, Balsamo passe en Afrique où il continue son initiation. Cette fois-ci, il pénètre dans de vieux temples égyptiens où des prêtres lui communiquent des secrets ineffables ! Rentré en Italie en 1768, il décide de mettre à profit ses «connaissances». Il commence par épouser la fille d’un aristocrate ruiné, le comte de Cagliostro et prend le nom pompeux de comte Alexandre de Cagliostro et donne à sa jeune épouse celui de comtesse de Cagliostro. Ils vont d’abord travailler comme magiciens, réalisant d’adroits tours de passe-passe, puis Balsamo se proclame le maître de la franc-maçonnerie égyptienne, affirmant détenir les secrets magiques de l’ancienne Egypte. Il se produit d’abord en Angleterre où il se fait arrêter pour avoir triché à la loterie du roi. Libéré, et malgré la mauvaise réputation qu’il s’était faite, il a beaucoup de succès. Beaucoup de gens demandent à être initiés au rite «maçonnique égyptien». Balsamo et sa femme se rendent à Paris et ouvrent une loge. Le couple a perfectionné le rituel d’initiation : désormais, Balsamo se produit tout nu, assis sur une boule dorée et demande aux assistants de faire comme lui : il faut, disait-il, pour se laver du péché originel et retrouver sa pureté, se présenter naturellement. Il demandait aux initiés de s’astreindre à un jeûne de 40 jours et leur promettait, en usant de magie, une vie de 5 557 ans ! Il a l’imprudence de retourner en Italie. L’Inquisition, le terrible tribunal de l’Eglise, le fait arrêter et condamné à mort. Sa peine est commuée en prison à vie.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...