RSS

03.Le furoncle d’Odette (3e partie)

1 juillet 2011

Histoire

Histoires vraies
Le furoncle d’Odette (3e partie)

Résumé de la 2e partie : Le Dr Shatterton qui, selon sa sœur, rêve d’être chirurgien, décide d ’opérer Odette d’une appendicite…

Devant l’insistance de la sœur du docteur Shatterton, le shérif a tout de même décroché son téléphone.
«Allô, madame Beacks ?… Voilà… ici, le shérif de Rockland. Je vous appelle à la demande de Mile Shatterton. Il paraît que vous avez eu affaire à son frère, le docteur Shatterton ?
— C’est exact.
— Et vous en avez gardé, paraît-il, un souvenir disons… étonnant ?
— Ah ! vous pouvez le dire, shérif ! Je venais pour une grippe. D’abord, il m’a reçue en slip. Ensuite, il m’a forcée à boire avec lui une demi-douzaine de grogs.»
Le shérif ne peut s’empêcher de sourire en demandant :
«Euh… vous a-t-il paru agressif ?
— Ecoutez, shérif, lorsque je suis sortie, j’étais tellement ivre que s’il m’avait violée, je ne m’en serais même pas aperçue !
— Bien. Merci, madame Beacks.»
En raccrochant, le shérif se tourne vers Mlle Shatterton :
«Un peu fou, c’est sûr, mais pas forcément dangereux, non ?»
Dans le cabinet du docteur Shatterton, le petit M. Cuplet décide de faire montre d’une certaine fermeté.
«Non, docteur… Pas d’opération, du moins pour le moment.
— Simplement le furoncle ?
— Oui, simplement le furoncle.
— Vous avez tort, c’est reculer pour mieux sauter. Mais puisque vous l’exigez, nous nous contenterons du furoncle… Revenez dans une heure, ce sera fait. Vous, mademoiselle, vous restez dans mon bureau.»
De retour dans la salle d’attente, M. Cuplet dit à sa femme :
«Il faut que je m’en aille, mais toi, tu ne quittes pas les lieux. Je ne sais pas pourquoi, mais ce toubib ne me dit rien qui vaille.»
Le shérif n’en est pas encore là de ses réflexions, mais il poursuit son enquête téléphonique :
«Allô, la pharmacie Brogan? Ici, le shérif de Rockland. Vous êtes monsieur Brogan ? Le docteur Shatterton vient d’ouvrir un cabinet dans le sud de la ville. Que savez-vous lui ?
— Quoi !… On l’a laissé sortir ?
— Que savez-vous de lui, monsieur Brogan ?
— Il est complètement fou !
— Pouvez-vous me citer des exemples de comportement qui vous conduisent à ce jugement ?
— Eh bien, avant son dernier internement, il m’achetait plusieurs litres d’éther par semaine ! J’ai fini par savoir qu’il les buvait. Eh oui… un grand verre chaque matin, disait-il, avec un zeste de citron… Vous imaginez ce que ça peut donner ?»
Dans le même genre, au pub Le Petit Rockland où le docteur Shatterton est descendu en toute hâte, un repris de justice, ivrogne et chômeur invétéré, vide la sixième boîte de bière de la matinée, et le docteur s’adresse aussitôt à lui :
«Ah ! tu es là, tant mieux !… J’ai besoin d’un assistant pour une opération urgente.
— Combien ?
— Cinq dollars. Mais tu viens tout de suite, tu te laves les mains et tu enfiles une blouse blanche.»
Pas encore persuadé, apparemment, du danger qui rôde dans le cabinet du docteur Shatterton, le shérif fait le tour de ses relations. (A suivre…)

Pierre Bellemare

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...