RSS

01.La cloche rêveuse (1re partie)

1 juillet 2011

Contributions

Au coin de la cheminée
La cloche rêveuse (1re partie)

Un jour, au retour de Rome, une cloche batifole. Là, elle fait un brin de causette avec des nuages.


«Qu’est-ce qui rend vos formes si diverses, si changeantes ? Qu’est-ce qui vous rend si rose ou si gris par moment ? Je vous en prie répondez-moi avant que je n’aille de nouveau m’enfermer dans le banal clocher d’où je viens.»
Elle pleurniche, espérant s’attirer leur bonne grâce. «Un seul voyage par an c’est bien peu pour un être de ma qualité. Imaginez ma solitude quotidienne. Donnez-moi donc votre recette pour changer comme vous le faites.
Elle s’extasie : «Oh, on dirait un paon, puis un éléphant, puis un ours debout sur ses pattes. Quel spectacle ! Vous êtes géniaux !».
Un peu de flatterie produit parfois des résultats étonnants, n’est-il pas vrai ? Mais les nuages demeurent muets. Ils se contentent de suivre leur petit bonhomme de chemin sans se soucier d’elle. Faute de résultats avec les nuages, elle s’arrête pour contempler les oiseaux, les forêts, les cours d’eau. Elle rit du vol d’un oiseau retardataire. Elle s’amuse à voir se cacher puis réapparaître un ruisseau parmi des herbes folles. Elle descend un peu pour mieux observer les fleurs, les animaux gambadant dans les bois, les poissons nageant dans des étangs. Ceci ralentit sa progression. Jamais, elle ne sera rentrée pour Pâques. Quand enfin, elle reprend conscience de sa tâche, il est trop tard. Elle a beau s’appliquer, elle manque d’énergie. Il faut dire qu’elle est plus que remplie d’œufs et de sujets en chocolat. La voilà qui s’affole. Plus elle panique, moins elle trouve la force d’avancer.
Passe alors un grand oiseau, qui paraît glisser avec une telle facilité qu’elle se met à l’envier. Elle se parle tout bas, mais il l’entend geindre :
«Il me faudrait un peu de la puissance de cet oiseau. Qu’est-ce que je ne donnerais pas pour qu’il m’emmène secrètement avec lui jusqu’à mon clocher !»
Alors, lui qui sous ses grands airs de seigneur dissimule une faiblesse appelée gourmandise, n’est pas prêt à laisser passer l’aubaine. Il fait demi-tour, tournoie autour d’elle, plonge, remonte. Il se laisse admirer, envier puis, mine de rien propose :
«Puis-je vous aider ma chère vous me paraissez tellement fatiguée ?»
Elle se laisse convaincre sans effort. Bientôt la voilà agrippée, voyageant à une vitesse indescriptible. La voilà proche du but, mais l’oiseau se pose avec elle, la renverse sur la prairie proche de l’église. En quelques coups de bec, il vole tout son chargement qu’il camoufle comme il peut entre ses ailes ou qu’il prend dans ses serres. En quelques secondes, elle est dépouillée de son bien par ce détrousseur des airs.
«Merci pour ces friandises. Tout travail mérite salaire n’est-ce
pas ?» (A suivre…)

Micheline Boland

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...