RSS

L’image et la réalité Par : Mustapha Hammouche

30 juin 2011

Contributions

L’image et la réalité Par : Mustapha Hammouche dans Contributions logo_imp
Edition du Jeudi 30 Juin 2011

Chronique

L’image et la réalité

 


Par : Mustapha Hammouche

Là où il est question de “trafic d’êtres humains” et de servitude de personnes, le président de la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l’Homme (CNCPPDH) ne voit que la nuisance du rapport à “l’image de l’Algérie” et supplie la présidence de la République et le ministère des Affaires étrangères de répondre au Département d’état américain.


Mais répondre quoi, maître ? Les “villages africains” et leurs caïds ne sont tout de même pas une invention du rapport en question ! “L’image” se soigne par des actes, pas par des démentis. Et les “graves accusations” qui ont mis maître Ksentini en émoi se fondent sur des faits explicitement énoncés. Ainsi, est-il consigné, qu’“aucun effort perceptible pour mettre en application sa loi d’antitrafic de 2009” n’aura été constaté en 2010, que “vingt-trois enfants algériens ont été victimes de trafic d’êtres humains en Norvège”, que ce sont les victimes, comme les prostituées et les migrants, qui sont arrêtées et emprisonnées.
C’est peut-être à la CNCPPDH de répondre, puisque l’Algérie peut s’offrir “l’image” d’un pays où les droits de l’Homme se résument à une “administration” des droits de l’Homme qui s’emploie à démentir les atteintes aux droits de l’Homme. Trop occupée à prendre en charge les “droits” des terroristes graciés, a-t-elle au moins le temps de s’enquérir de l’état des droits des catégories “désarmées” ?
Par malchance, c’est au moment où ses confrères se mobilisent contre la menace législative qui pèse sur l’ultime des droits de l’Homme, le droit à la défense, que le président de la CNCPPDH est appelé à la défense de “l’image du pays”, formule pirate pour désigner l’image du régime.
En tout état de cause, nous n’en sommes pas au premier rapport qui épingle notre pays : le climat des affaires, la corruption, la liberté syndicale, la liberté de la presse, le classement des universités, le traitement des femmes, la salubrité des villes et les… droits de l’Homme, pour une citation de mémoire. Il n’est pas un domaine où l’Algérie ne trône à un peu enviable rang ; et ce n’est pas toujours les produits d’officines et des puissances malintentionnées. L’état du monde du travail, des droits de l’Homme, de la transparence et de la liberté de la presse est suivi par des ONG dont on peut difficilement contester le sérieux.
La réalité de femmes réduites à la prostitution n’est pas une simple “image”. Le cas de migrants africains contraints à la servitude dans les villas cossues et les chantiers des quartiers résidentiels n’est pas une simple “image” non plus. C’est une réalité aggravée par le fait qu’à l’occasion, la répression s’abat plus facilement sur la victime que sur le trafiquant qui l’exploite.
Notre régime cultive le souci des apparences et de l’image qu’il donne de lui vers l’extérieur. Cela donne une ratification tous azimuts des instruments internationaux sur les droits de l’Homme, de la femme, de l’enfant, contre le blanchiment d’argent et tous les trafics et une panoplie complète de textes législatifs et réglementaires dédiés à ces matières.
Pour l’image. Un régime qui se soucie trop de son image en vient justement à délaisser l’objet de son pouvoir : la réalité du pays. Et comme c’est l’action des pouvoir publics, et non un recueil de textes, qui fait l’image, elle finit toujours par lui être retournée.

M. H.
musthammouche@yahoo.fr

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...