RSS

17.Rien que des chimères La nouvelle de Adila Katia

27 juin 2011

1.Extraits

17.Rien que des chimères  La nouvelle de Adila Katia  dans 1.Extraits logo_imp489 dans 1.Extraits
Edition du Lundi 27 Juin 2011

Des gens et des faits

Rien que des chimères 

La nouvelle de Adila Katia

RÉSUMÉ : La sœur de Nora tente d’en savoir plus sur Sorreya et Mehdi. Sorreya nie tout. Elle refuse de dîner avec elle, feignant d’être dégoûtée. En s’occupant de sa nièce, elle découvre que Nora et Tewfik ont discuté de Mehdi.

17eme partie

-Comment ?  – Il a dit que Mehdi a changé. Depuis qu’il t’a vue et t’a parlé, il n’est plus lui-même ! A-t-il essayé de prendre contact avec toi ?
- Avec moi ? Mais non, l’assure Sorreya. Tu sais qu’il a des problèmes avec sa femme, ça doit être dû à ça !
- Peut-être, mais rappelle-toi au cas où il arrive à te parler, qu’il a une famille ! Tu ne peux pas trahir trois personnes ! Je sais que tu es quelqu’un de très sensible et que tu ne ferais pas de mal, même à une mouche !
- Tu peux dormir tranquille et rassurer Tewfik ! Je ne suis pas responsable du tourment de Mehdi et on n’a aucun contact, répond Sorreya en souriant. S’il y avait quelque chose, tu serais la première à être mise au courant. Tu le connais, tu m’en aurais appris sur lui ! Mais comme il n’y a rien…
- Cela vaut mieux pour vous deux, lui affirme Nora. Vous vous êtes rencontrés à un moment où il ne fallait pas ! Le destin n’a jamais ménagé ses créatures !
- J’en sais quelque chose, dit Sorreya. J’ai eu l’occasion à bien des reprises de recevoir ses coups !
Tewfik les interrompt en entrant dans la chambre.
- Lila vient d’appeler, la belle-sœur de sa sœur se fiance. Tu es invitée, elle passera te prendre à huit heures, ce jeudi.
- C’est vrai ? Mais c’est magnifique, s’écrie Sorreya. Toutes ces fêtes qui se suivent ! Cela remonte le moral. Le destin sait aussi être généreux !
Avec Nora, elle décide de la tenue qu’elle portera et comment elle se coiffera. Seulement, elle n’est pas d’accord pour du tape-à-l’œil. Nora n’est pas d’accord.
- Et la robe rose que tu as portée le jour de la fête ? Tu ne trouves pas qu’elle ferait l’affaire, propose-t-elle.
- Non, je veux quelque chose de discret, je suis vieille maintenant, répond-elle. Pour qui me ferais-je belle ? À quoi cela pourrait-il me servir ?

(À suivre)
A. K.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...