RSS

Hommes et femmes d’Algérie Fadhma n’Soumer (XXVI) Par M. A. Haddadou

26 juin 2011

1.Extraits

Coutumes & Traditions
Hommes et femmes d’Algérie Fadhma n’Soumer (XXVI)
Par M. A. Haddadou

Une paix précaire va s’installer pendant deux années. Les Français mettront à profit cette période pour préparer une nouvelle offensive, les Kabyles, eux, vont se préparer à la guerre et organiser la défense des villages. Fadhma ne cesse de haranguer les gens, d’expliquer que tant que les Français dominent dans la plaine, la montagne est en danger. Il ne faut jamais relâcher la vigilance, l’ennemi pouvant frapper à tout moment. Le 24 mai 1857, les sentinelles signalent des mouvements de troupes. Bientôt, c’est une nuée de soldats, traînant de lourds canons, qui s’ébranlent en direction des hauteurs. Objectif : Larba Nath Iraten. Ils sont arrêtés à Adni par les Ath Iraten qui vont retarder la progression pendant un long moment. Le combat est acharné, mais les résistants, submergés par le nombre et fauchés par les mitrailleuses, sont décimés. Bientôt, ceux qui restent doivent se replier. L’ennemi reprend alors sa progression. Il va traverser des villages vides, les populations, redoutant les massacres, s’étant réfugiées dans la nature. L’avancée s’arrête avec la nuit et reprend à l’aube. Les Français sont maintenant en dessous de Larba, fièrement dressée sur une crête. Le village est impitoyablement bombardé, puis les soldats, la baïonnette au fusil, se lance à l’assaut.

M. A. H

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...