RSS

03.Que ta volonté soit faite (3e partie) Par K. Yerbi

26 juin 2011

1.Extraits

Ainsi va la vie
Que ta volonté soit faite (3e partie)
Par K. Yerbi

Résumé de la 2e partie : Des deux filles de Fatima, c’est Nassima qui semble plaire à zohra qui cherche une femme pour son fils…

Les deux femmes sont parties depuis un moment. Fatima, très satisfaite, ne cesse de sourire.
— Je crois, que tu leur plais, dit-elle à Nassima. la vieille te mangeait des yeux !
— Elle regardait aussi Nadia !
Nadia éclate de rire.
— Moi ? Pas du tout, elle semble préférer les blondes ! Moi, je suis plutôt brune !
— Mais tu es très jolie, dit Nassima ! Brune et mignonne !
Nadia rit encore.
— Ne t’inquiète pas, grande sœur, je n’ai pas du tout l’intention de te faire de la concurrence !
Le visage de Fatima s’assombrit.
— Qu’est-ce que tu vas chercher là ? Qui parle de concurrence ? Les deux femmes voulaient vous voir toutes les deux… Et apparemment, elle a eu la sage décision de choisir l’aînée !
Elle a d’ailleurs dit que vous êtes «jolies toutes les deux, mais l’aînée fera l’affaire !».
— Oui, dit Nadia, je l’ai entendue !
Elle va vers sa sœur, la prend dans ses bras et l’embrasse affectueusement.
— Je suis très contente pour toi ! Tu sais combien je t’aime !
— Moi aussi, petite sœur, je t’aime, je souhaite que toi aussi, tu trouves un époux !
— Oh, le plus tard possible !
— Ne dis pas cela, dit Fatima, tu as fini ton stage, tu travailles…Tu vas avoir bientôt vingt-trois ans…
— J’ai encore le temps, maman. Et puis, et puis…
— Et puis, quoi ? dit Fatima. Toi, tu veux peut-être faire un mariage d’amour !
— Je n’ai pas dit cela !
— Tu as entendu la femme, tout à l’heure, parler de son fils ? Il est riche, il a son propre appartement, il est instruit… et il a préféré un mariage de raison !
— Je ne dis pas le contraire…
— Tu verras dans quel bonheur ta sœur vivra !
— Je souhaite à ma sœur tout le bonheur du monde !
— Prie Dieu qu’il te donne un mari comme le sien ! Pas un garçon des rues qui pourrait se moquer de toi !
L’échange menace de tourner à la querelle. Nassima intervient.
— Maman, laisse-la tranquille !
— Toi, tu protèges ta sœur !
— Bien sûr ! Et toi, tu ne protégerais pas ta sœur ?
— Alors, puisque c’est comme ça, je vous laisse toutes les deux !
Elle s’en va.
— Il ne faut pas lui en vouloir dit Nassima !
— Bien sûr que je ne lui en veux pas, dit Nadia… Parlons d’autre chose !
— C’est la semaine prochaine que ton prétendant viendra te voir ?
— Oui, dit Nassima en souriant.
— Alors, il va falloir que tu t’achètes une robe…
— Tu vas m’aider à la choisir. (A suivre…)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...