RSS

05.La soif des richesses

25 juin 2011

1.Extraits, K. Noubi

05.La soif des richesses dans 1.Extraits qu45qu
La soif des richesses

Résumé de la 4e partie n La famille de Manal est conservatrice. Le père et la mère sont sévères pour ce qui est de l’éducation des filles que l’on incite à se méfier des garçons…



Le lendemain, Manal revoit Djamila à l’entrée de l’université. Elle remarque tout de suite que la jeune fille porte un magnifique châle. Djamila ne l’a pas vue et s’apprête à se mêler à la masse des étudiants. Elle l’appelle.
— Djamila, attends !
La jeune fille s’arrête.
— Manal ! C’est toi !
Elle la rejoint.
— je ne t’ai pas vue !
Elles s’embrassent.
— hier, tu es partie au moment où j’arrivais !
Djamila fait mine de se rappeler.
— ah, oui ?
Manal la pousse du coude.
— hé, ne fait pas semblant d’avoir oublié.
Mais elle se reprend aussitôt.
— Alors, comment cela s’est-il passé ?
— Quoi ? dit Djamila, qui sait bien de quoi il s’agit.
— Ta sortie, hier…
Elle la regarde, feignant cette fois-ci l’étonnement.
— Ma sortie ? Quelle sortie ?
— Arrête de me tourner en bourrique ! Je t’ai vue, hier, partir dans une voiture ! D’ailleurs, je n’étais pas la seule. Il y avait Rima et Hadjar.
Djamila semble retrouver subitement la mémoire.
— Ah, oui… hier…
— oui, tu es partie avec un garçon !
— un garçon ? c’est vrai…
— alors, dis-moi, comment était la sortie ?
Djamila hausse les épaules.
— Tu appelles cela une sortie ? Non, non, Tarik n’a fait que rouler en voiture… C’est vrai, nous nous sommes arrêtés à M. où nous avons pris des boissons, mais ce n’est pas, à proprement parler, une sortie !
Manal la regarde admirative.
— Quoi ! Vous êtes allés à M., l’endroit le plus chic de la ville, et tu me dis que vous n’êtes pas sortis ensemble !
— Je t’assure que cela n’a pas duré longtemps… Tarik aurait aimé aller autre part, mais j’étais pressée de rentrer…
Manal admire le détachement de son amie.
— tu voulais rentrer !
— oui, j’étais fatiguée…
A suivre
K. Noubi

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...