RSS

Une tour de Babel faite de 30 000 livres A la croisée des langues

22 juin 2011

1.LECTURE


Une tour de Babel haute de 25 mètres, formée en spirale avec 30 000 livres de toutes les langues, a été créée à l’initiative de l’artiste argentine, Marta Minujin, sur une place centrale de Buenos Aires.


«L’idée est d’unir toutes les races à travers le livre», a expliqué, hier, samedi, l’artiste, à propos de son œuvre monumentale qui sera inaugurée mercredi et «existera» sur la place San Martin jusqu’à la fin mai. Cette tour de Babel a été créée parce que Buenos Aires est, cette année, la capitale mondiale du livre 2011, proclamée par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco).
A partir de jeudi, ses sept étages peuvent être escaladés gratuitement par groupes, jusqu’à cent personnes, et la visite sera accompagnée par une bande sonore créée par Marta Minujin et laissant entendre le mot «livre» dans toutes les langues du monde.
Près de la moitié des livres ayant servi de «briques» pour la construction de la tour ont été offerts par une cinquantaine d’ambassades à Buenos Aires, mais l’autre moitié vient des dons de milliers de personnes mobilisées grâce à une campagne publique pour cette «œuvre de participation massive», selon les termes de l’artiste. Le dernier jour de l’exposition, le 28 mai, les visiteurs pourront choisir un livre dans la langue de leur préférence et l’emporter. D’autres livres seront donnés à des bibliothèques. Le reste sera catalogué et formera la première collection multilingue de la capitale, baptisée «Bibliothèque de Babel», en hommage à «la créativité et la culture de tous les peuples du monde», a-t-elle expliqué.
Au rez-de-chaussée de la tour, on peut voir des œuvres de littérature, d’histoire et de géographie du monde. Les premier et deuxième étages sont consacrés à des livres des Amériques, les troisième et quatrième à l’Europe, les cinquième et sixième à l’Asie.

AFP

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...