RSS

Rachid Boudjedra rend hommage aux écrivains

21 juin 2011

LITTERATURE

Littérature
Rachid Boudjedra rend hommage aux écrivains

L’écrivain algérien Rachid Boudjedra a rendu hommage, hier, mardi, à Jijel, aux hommes de lettres algériens d’expression française pour leur contribution à faire connaître l’Algérie durant la période coloniale.

S’exprimant lors d’une rencontre tenue à la maison de la culture Omar-Oussedik, l’auteur de nombreux romans, essais et poèmes, a cité les noms d’écrivains tels que Mohammed Dib, Kateb Yacine, Mouloud Feraoun et les autres dont les œuvres ont permis de faire connaître l’identité algérienne, à l’époque de la colonisation. L’auteur de ‘L’Escargot entêté’ a estimé que la littérature qui l’a «aidé à survivre mais pas à guérir est un besoin pour fuir la réalité». Boudjedra, natif d’Aïn Beïda et dont la présence à Jijel est, selon lui, «un retour aux sources», puisque ses origines familiales sont enracinées à Chekfa (Jijel), plus précisément au Douar Bouthenach, a longuement parlé de sa carrière d’écrivain, depuis son enfance. Il a affirmé avoir été notamment «marqué» par la grande école des «Mille et une nuits», dont il tire son inspiration. A une question sur la possibilité de voir un jour le prix Nobel de littérature décerné à un homme (ou une femme) de lettres algérien, le romancier s’est dit «sceptique», estimant que cette prestigieuse distinction est une «affaire politique». S’agissant de la situation culturelle et littéraire actuelle dans le pays, Boudjedra a estimé que l’Algérie est «dans la bonne voie» particulièrement avec la réalisation d’infrastructures et de lieux pour abriter ce genre d’activités.

APS

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...