RSS

58.Hommes et femmes au destin prodigieux (58e partie) Par K. Noubi

21 juin 2011

1.Extraits

Cela s’est passe un jour/ Aventures, drames et passions celebres
Hommes et femmes au destin prodigieux (58e partie)
Par K. Noubi

Résumé de la 57e partie : Comme tous les hommes qui l’ont approchée, le jeune Alexandre Dumas tombe sous le charme de Marie Duplessis.

Il la revoit tous les jours. Après chaque moment passé avec elle, il se dit qu’il ne retournera plus auprès d’elle, mais, à chaque fois, il retourne quand même.
Il essaye aussi de la raisonner, de la pousser à renoncer une fois pour toutes à la dépravation et à l’immoralité. En vain. Le jeune Alexandre va continuer à voir défiler, chez celle qu’il aime, les hommes les plus influents de Paris…
Au cours de l’hiver 1845, son état s’aggrave et bientôt elle est forcée de garder le lit. Elle renvoie tous ses amants, à l’exception d’Alexandre à qui elle ouvre sa porte. Il vient la voir chaque soir, lui apporte un bouquet de camélias et lui fait la conversation.
Le comte Stackelberg continue à l’entretenir, à la soigner… elle consulte un guérisseur – en fait un charlatan – qui prétend la guérir. Elle ne guérit pas mais elle se sent mieux et elle revit même, puisant, on ne sait où, une extraordinaire volonté de vivre.
Elle se montre de nouveau au public, elle s’habille, elle reçoit de nouveau. Alexandre s’effraye : Marie guérie, Marie redevenue elle-même, est perdue pour lui. Il a raison car, peu après, c’est la valse des amants dans le somptueux appartement…
Il continue à la voir, à lui tenir compagnie et à lui remonter le moral.
Un jour, alors qu’il rentre en son compagnie, alexandre rencontre son père. Alexandre père, après avoir apprécié la beauté de la jeune femme, tire son fils de côté, et lui dit :
— J’espère que tu ne l’aimes pas ?
Et il ajoute :
— Je veux dire d’amour !
Le fils ne répond pas, mais, déjà, il se pose la question. En fait, sans qu’il s’en rende compte, la passion qu’il avait pour elle est en train de s’estomper. Lassé de sermonner une femme qui ne veut pas renoncer au vice, il se décide de la quitter.
«Ma chère Marie, je ne suis pas assez riche pour vous aimer comme je voudrais, ni assez pauvre pour être aimé comme vous le voudriez. Oublions donc tous deux, vous, un nom qui doit vous être à peu près indifférent, moi, un bonheur qui me devient impossible…»
Marie ne répond pas à son billet : elle est déjà retournée vers ses amis, les anciens et les nouveaux… Il y a surtout le dernier arrivé, le musicien franz Liszt…
Son état de santé se dégrade, elle est mourante. C’est alors qu’Edouard de Perregaux, l’ami, l’amant fidèle, réalise le rêve de sa vie : il l’emmène en Angleterre où il l’épouse.
A Paris, on la croit morte et on parle déjà d’elle, au passé. Un soir, à l’opéra, elle fait une apparition. On pousse des cris de surprise et d’admiration. Elle est très belle, dans sa robe blanche, et ses bijoux qui scintillent, l’entourent d’une aura de lumière…
A l’entracte, cependant, elle demande à partir. Elle rentre chez elle, se met au lit et fait appeler Edouard qui accourt.
Il arrive, essoufflé. Mais ce n’est pas sa main qu’elle tient au moment de rendre l’âme, mais celle de sa bonne,.
C’est ainsi que disparaît alphonsine Plessis, devenue Marie duplessis, qu’alexandre dumas va faire revenir, pour toujours, dans la Dame aux camélias. (A suivre…)

K. N

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...