RSS

Pas à pas par El-Guellil

19 juin 2011

Contributions

Après le PAP, programme anti-pénurie, nous assistons au PAS. Le PAS, c’est d’abord un programme anti-soulèvement. Qui soulève tour à tour des pans de la société, chacun dans son domaine d’activité, mais c’est surtout un programme anti-stress pour les décideurs. « Banca, banca et on est tranquilles ».


Les gardes communaux, les communaux, les étudiants, les chômeurs, les blanchisseurs, les patrons, les infirmiers, les veilleurs de nuit, les postiers, les lettrés, les financiers, les experts comptables de leurs actes, les greffiers sans qualificatifs, les enseignants, les universitaires et leurs modules…

Non, non, je refuse que vous me disiez qu’il y a des modules qui s’achètent et des enseignants qui te notent selon la bourse de ceux qui n’ont pas de bourse. Non et non, je veux pas y croire. C’est faux sur faux ! Arrêtez, c’est comme si que vous me disiez qu’un chirurgien refusait d’opérer un malade à l’hôpital pour l’orienter vers la clinique privée où il fait des heures supplémentaires. C’est du dénigrement gratuit. Haram aalikoum. Non je suis prêt à jurer que c’est faux…

Quoi ? Mes oreilles refusent d’entendre ce que tu dis ! C’est bel et bien arrivé : un malade orienté vers une clinique privée par un chirurgien prétendant qu’il n’y avait pas ce qu’il fallait à l’hôpital… Le malade accepte : il fait des complications et il est transféré par cette même clinique vers l’hôpital ? Non, ce ne sont que des élucubrations de mauvaise foi qui ont pour but de discréditer et salir notre corps médical…

Quoi, vous êtes même prêt à me présenter le fils du malade ? Je refuse d’autant que vous me dites que c’est un émigré ! Même le S12, un certain temps, on disait qu’il se vendait à 10.000 dinars… Non, arrêtons de détruire systématiquement tout ce qui se fait chez nous. C’est une khalota qui est soufflée par les ennemis du pays. Je m’arrête. Ça me rend malade…

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...