RSS

L’ONU et l’état de droit

19 juin 2011

Non classé

La promotion de l’état de droit aux niveaux national et international s’inscrit au cœur de la mission de l’Organisation des Nations Unies. Il est indispensable de respecter l’état de droit si l’on veut instaurer une paix durable au sortir d’un conflit, assurer efficacement la protection des droits de l’homme et réaliser des progrès économiques soutenus et le développement.

Le principe selon lequel chacun – de l’individu à l’État lui-même, a à répondre de l’observation de lois promulguées publiquement, appliquées de façon identique pour tous et administrées de manière indépendante est un concept fondamental qui sous-tend l’essentiel des activités de l’Organisation.

A cet égard, en Algérie, l’un des aspects les plus préoccupants est le fait que notre Justice est essentiellement virtuelle. En réponse à la question – l’Etat de droit en Algérie est-il plus une réalité qu’une fiction, ou l’inverse ? – force est de constater que la part de fiction est à la fois importante et en augmentation. Sans céder au catastrophisme, il apparaît ainsi que cet Etat de droit qui nous est cher est depuis plusieurs décennies en danger.

Dans ce monde « de droit et de non-droit » d’informations et de désinformations, il y a une recommandation essentielle : Ne te préoccupe pas des désinformateurs, les promesses mensongères et les fausses indications que craint la plupart des gens, ne sont que des illusions. L’inquiétude, l’insomnie et l’ulcère d’estomac sont les fruits de la désespérance, du sentiment de déception et de l’échec.

Ô citoyen : il est temps que tu soignes ton doute par la conviction, la détérioration de ta conscience par la rectitude, la déformation de tes pensées par la droiture, la confusion de ta marche par le bon sens.

Il est temps que tu dissipes de toi l’obscurité de la nuit par le visage d’une aube sincère, l’amertume de la désespérance par la douceur de la satisfaction, la noirceur des tentations par une clarté qui absorbera leurs mensonges.

Idir

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...