RSS

“L’éléphant, c’est comme le hanneton…” Par : Mustapha Hammouche

17 juin 2011

Contributions

“L’éléphant, c’est comme le hanneton…” Par : Mustapha Hammouche dans Contributions logo_imp
Edition du Lundi 08 Février 2010

Chronique

“L’éléphant, c’est comme le hanneton…”

 


Par : Mustapha Hammouche

Pourquoi le ministère de la Santé veut nous convaincre qu’il ne réceptionnera pas – et donc qu’il ne paiera pas – la totalité des vaccins qu’il a commandés ? Replaçons le problème : jusqu’ici, il était question de retard dans l’acquisition de ces vaccins, dans les mesures prudentielles

concernant le produit commandé et dans le timing du programme de vaccination des citoyens. Mais qui a reproché au ministre de la Santé la décision d’acheter l’antidote de la grippe A ? À part que vacciner la population vers les mois de mai et juin paraît plutôt tardif pour un fléau qui sévit plus généralement en hiver, on peut considérer que la démarche des services de santé correspond bien à leur mission. Les autorités sanitaires nationales pouvaient-elles prendre la responsabilité d’enfreindre une instruction solennelle de l’OMS, organisme onusien d’orientation et de soutien des politiques nationales de santé ? Elles ne pouvaient tout de même pas deviner qu’en France, par exemple, et certainement dans beaucoup d’autres puissances médicales, les experts en épidémiologie étaient aussi consultants des laboratoires producteurs de vaccins dont l’OMS faisait, indirectement, la promotion. De ce qu’on dit de la puissance de ces laboratoires, il n’est pas dans leurs mœurs de se faire renvoyer la marchandise.
Pour une fois que nous pouvions comprendre les motifs d’un gaspillage involontaire, le gouvernement fait œuvre de communication pour nous assurer que l’argent engagé va être récupéré ! D’habitude, ils s’assurent contre de telles surprises par la “tchipa”. Mais même en supposant que, pour cette fois-ci, le côté algérien n’a aucune raison privée de laisser le marché aller jusqu’au terme de sa réalisation, on devine que les laboratoires concernés ont dû prendre les précautions contractuelles pour ne pas avoir à accepter la restitution des vaccins vendus.
Le directeur général de l’AADL vient de procéder à la même opération de déplacement de problème. “Que ceux qui parlent de tchipa en apportent la preuve”, s’est-il écrié. Apparemment, cela ne suffit pas au responsable de l’agence, créée il y a bientôt dix ans pour loger, selon une formule étudiée, les “classes moyennes” qui n’ouvrent pas droit au logement social, mais qui n’ont pas la capacité d’entreprendre l’acquisition d’un logement promotionnel, de traîner une décennie dans la construction de 55 000 logements pour admettre l’échec. Cela ne suffit pas de savoir que des candidatures enregistrées en 2001, et recevables puisque n’ayant pas été rejetées, n’aient pas été satisfaites, et que d’autres, ultérieures, aient été honorées, que des citoyens, qui attendent depuis neuf ou huit ans, revendiquent que la promesse qui leur fut faite, au nom de l’État, soit tenue. Non, il fallait déménager la question vers le procès d’une rumeur, réelle ou supposée, de “tchipa”. La communication de nos responsables a ceci de significatif : ils nous traitent en sots ; ils évitent les vraies questions, celles qui les interpellent et répondent à de fausses sommations. Un peu comme le mauvais élève de “leçons de choses” qui n’avait appris que la leçon sur le hanneton et qui répondit à une question sur l’éléphant : “L’éléphant, c’est comme le hanneton…” Avant de s’embarquer dans un développement sur l’insecte devant un instituteur qui l’interrogeait sur le pachyderme.

M. H.
musthammouche@yahoo.fr

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...