RSS

Le berger à la bergère… Par : Salim Tamani

17 juin 2011

Contributions

Le berger à la bergère… Par : Salim Tamani dans Contributions logo_imp
Edition du Samedi 13 Février 2010

Editorial

Le berger à la bergère…

 


Par : Salim Tamani

Dans cette affaire qui cache mal des objectifs inavoués aussi bien en Algérie qu’en France, force est de constater que chaque partie semble jouer un rôle bien déterminé, et ce, en fonction de la conjoncture et des circonstances politiques et économiques du moment.

Le secrétaire général du FLN, Abdelaziz Belkhadem, soutient la démarche de ses députés qui ont lancé une initiative visant à criminaliser le colonialisme français. Le contraire nous aurait certainement étonnés. Mais ce qui paraît nouveau dans cette nouvelle polémique sur l’histoire entre Alger et Paris, c’est en fait la procédure que prendra cette initiative parlementaire avant d’atterrir au gouvernement.
Belkhadem semble expliquer à sa façon que cette loi sur la criminalisation des crimes commis durant la colonisation risque de prendre beaucoup de temps. Au même moment, en France, la prudence semble être de mise, et des responsables du gouvernement Fillon, interrogés sur cette initiative, adoptent une attitude réservée en faisant valoir le fait que le gouvernement algérien ne s’est pas encore prononcé officiellement sur la question. Alors la démarche des députés du FLN, soutenue par le RND, le MSP et El-Islah, visait-elle seulement à produire un effet d’annonce ? Rien de moins sûr.
Dans cette affaire qui cache mal des objectifs inavoués aussi bien en Algérie qu’en France, force est de constater que chaque partie semble jouer un rôle bien déterminé, et ce, en fonction de la conjoncture et des circonstances politiques et économiques du moment. À la France le rôle positif de son ancienne politique de colonisation, à l’Algérie sa criminalisation. Cette polémique sur l’histoire que le président Bouteflika même avait appelée en 2009 à traiter “de façon originale” dure depuis plus de cinq ans.
Tout a commencé en 2005 avec la loi du 23 février votée par l’Assemblée française et visant à glorifier le passé colonial de la France. Même si le très controversé article 4 de la loi a été supprimé un an plus tard, il n’en reste pas moins que le débat sur l’histoire a ressurgi lors de plusieurs occasions électorales.
En France, les partisans de l’Algérie française, aussi bien au sein du Front national qu’au sein de l’UMP, n’ont raté aucune opportunité pour faire entendre leur voix jusqu’au débat sur l’identité nationale. En Algérie, le dossier lié à la colonisation française semble servir de diversion. Au FLN, la préparation du congrès se déroule dans des conditions loin d’être anodines. Ailleurs, les affaires de détournement de centaines de milliards à Sonatrach, la première entreprise du pays, éclaboussent plusieurs hauts responsables du secteur. Comme si quelque part, il existe, ici et là, une volonté de laisser dans l’ombre les préoccupations engageant le présent et l’avenir des Algériens et des Français.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...