RSS

“Il est primordial d’écrire l’histoire de l’Algérie” RENCONTRE AVEC MOHAMED MECHATI À LA LIBRAIRIE CHIHAB Par : Amine IDJER

17 juin 2011

Histoire

“Il est primordial d’écrire l’histoire de l’Algérie” RENCONTRE AVEC MOHAMED MECHATI À LA LIBRAIRIE CHIHAB Par : Amine IDJER dans Histoire logo_imp
Edition du Mardi 09 Février 2010

Culture

“Il est primordial d’écrire l’histoire de l’Algérie”

RENCONTRE AVEC MOHAMED MECHATI À LA LIBRAIRIE CHIHAB


Par : Amine IDJER

Samedi dernier, les éditions Chihab avaient organisé une rencontre débat avec l’auteur Mohamed Mechati autour de son livre Parcours d’un militant. C’est Daho Djerbal,

professeur d’histoire et directeur de la revue Naqd, qui en a été le modérateur. Cette rencontre, à laquelle ont assisté des personnalités historiques à l’image la moudjahida Louisette Ighilahriz, a été riche en évocations, mais aussi en révélations d’éléments se rapportant de près de la guerre de Libération algérienne. Dans son allocution d’ouverture, Daho Djerbal affirme que le livre de Mohamed Méchati est “l’un des rares ouvrages qui reflètent une partie importante de l’histoire de l’Algérie”. Et d’ajouter que l’auteur est le “témoin de ce qui est arrivé au sein du mouvement nationaliste et lors de la guerre de Libération”. Il affirme par ailleurs que le travail sur l’ouvrage a débuté en 2000 pour s’achever en 2009. Prenant la parole à son tour, l’auteur explique les raisons qui l’ont poussé à écrire ce livre. “Beaucoup de témoins de la Révolution sont partis et n’ont pas écrit. (…) Il faut écrire pour l’histoire, le peuple et les générations futures !” Il souhaite que chaque personne témoin de la Révolution algérienne apporte sa pierre pour qu’il n’y ait aucune interférence ni incompréhension de l’histoire du pays. “Chacun a vécu une situation, une période et il est primordial qu’on rapporte les faits”, a-t-il ajouté. Ce membre du “Comité des 21” et des 22, il l’a souligné tout au long de la rencontre, s’est livré sans retenue. Racontant comment ce comité a été appelé à prendre une décision historique. Il parlera aussi de son ouvrage qui, “sans conteste, va contribuer à l’écriture d’une histoire encore trop peu connue, celle des sans-voix”. Il reviendra brièvement sur son exil et sa clandestinité ; sur le travail qu’il a effectué en France en créant, avec trois autres militants, la Fédération du FLN.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...