RSS

Des chiffres qui choquent Montée des actes anti-musulmans en France Par : Abdallah Zekri (*)

17 juin 2011

Contributions

Des chiffres qui choquent  Montée des actes anti-musulmans en France Par : Abdallah Zekri (*) dans Contributions logo_imp150 dans Contributions
Edition du Mardi 31 Mai 2011

Contributions

Si les statistiques officielles enregistrent pour l’année 2010 un chiffre de 109 actes anti-musulmans (violences et voies de fait : incendies, dégradations, propos et gestes menaçants, tracts et courriers), il s’agit d’un chiffre reflétant les plaintes déposées et enregistrées dans les commissariats ou gendarmeries.

Pour l’année 2011, le premier trimestre enregistre 45 actes pour lesquels il y a eu dépôt de plainte. Il va sans dire qu’à ce rythme, on va enregistrer le double du chiffre de l’année 2010. Malheureusement, la réalité est tout autre si on tient compte des actes pour lesquels il n’y a pas eu de dépôt de plainte, car nos compatriotes ne croient nullement à l’aboutissement de leurs plaintes et rares sont les personnes arrêtées suite à de tels actes, malgré les efforts des services de police. Je suis persuadé qu’il faut multiplier par deux les chiffres officiels.
Si les actes antisémites sont en diminution en France, les actes anti-musulmans augmentent sans cesse. Au cours des premiers mois de 2011, nous avons reçu des tracts insultants, des menaces de mort, des feuillets du Livre saint du Coran brûlés, des photos du Coran dans des toilettes ou entre les fesses d’individus nus, des photos de porcs, etc… au siège du Conseil français du culte musulman (C.F.C.M). Le racisme anti-musulman s’explique aussi par les différents débats qui ont libéré la parole des racistes de tous bords, et nous sommes passés à une société décomplexée.
C’est ainsi que le débat nauséabond sur “l’identité nationale”, initié par le ministre Eric Besson a été stoppé par le président de la République suite au dérapage qu’il a engendré au sein de la classe politique y compris auprès de certains dirigeants du parti présidentiel. Puis il y a eu les questions sur la polygamie, la burqa, le retrait de la nationalité française, la prière dans la rue, la proposition d’une députée UMP de remettre dans des bateaux “peut-être sans fond de cale, les immigrés qui viendraient de la Méditerranée”. Pour couronner le tout, il y a eu le choix de réfléchir et de débattre sur “l’Islam en France” sous l’égide de l’UMP, avec des discours inacceptables stigmatisant les musulmans, malgré des réserves émises par des poids lourds de la majorité (Premier ministre et président du Sénat). Devant ce tollé suscité par cette nouvelle provocation à l’égard des musulmans et l’ingérence sur la pratique de leur culte, le débat s’est déplacé sur le thème de “ la laïcité”, qui finalement, était une arnaque politique à l’approche des élections cantonales. Jadis, le racisme était dirigé contre les immigrés et particulièrement les Algériens, car l’indépendance de l’Algérie n’est encore ni digérée ni acceptée par certains cercles. Aujourd’hui on ne parle plus des immigrés, mais de l’Islam, une religion qui dérange, et pourtant la France connaît l’Islam et les musulmans grâce à ses colonies, et n’oublions pas qu’elle fut jadis, la troisième puissance musulmane du monde.
Plus grave encore, le racisme s’invite dans le foot suite au débat sur les quotas, à la télévision sur TF1 (affaire Houngbo), ou bien encore un militant UMP qui déclara face à la secrétaire d’État chargée de la jeunesse, l’argent il n’y en a que pour les “bougnouls”.
Tout est prêt pour mettre en place un racisme respectable, car décomplexé qui est une honte morale pour la République dont le triptyque est LIBERTÉ– ÉGALITÉ – FRATERNITÉ. Tout est fait pour montrer du doigt une communauté dont la religion est l’Islam, et l’objectif final est l’exacerbation des différences.
Pourtant ces musulmans sont Français, installés en France depuis des décennies, leurs enfants nés sur le sol français, néanmoins ils resteront toujours étrangers car ils sont “noirs, arabes et vivent dans les banlieues” La France a du mal à les reconnaître comme légitimes, ce sont des Français à part, alors qu’ils souhaitent être des Français à part entière. Ils mangent le pain des Français comme dit Fernand Raynaud dans son sketch, en plus avec de la viande halal ! quelle provocation !
La France a la mémoire courte, car les parents de ces Français musulmans sont morts durant les deux Guerres Mondiales pour sauver un pays qui, déjà à l’époque, les considéraient comme “Français de deuxième zone”. Malheureusement, l’année 2012 sera une année à élections, et il va falloir s’attendre à des discours encore plus durs, plus stigmatisant, on va surfer sur les idées du Front national pour s’attirer des voix pour les prochaines élections présidentielles.
Depuis que les sondages donnent Marine Le Pen au second tour de la présidentielle 2012, c’est la panique dans le microcosme politique, et chaque parti trouve chez les immigrés et dans leur religion l’Islam, des boucs émissaires.Ils ont oublié qu’il y a quelques millions de musulmans qui votent aussi, et il appartient à ces derniers de réfléchir pour se rendre à l’avenir massivement aux urnes et surtout faire le bon choix. Musulmans français, il vous appartient donc de relever le défi en 2012.

A. Z.

(*) Président de la Fédération
régionale du Sud-Ouest de la Grande mosquée de Paris, membre du bureau exécutif du C.F.C.M. membre de la Commission sur les actes islamophobes auprès du ministre de l’Intérieur.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...