RSS

51.Les racines de l’amour /La nouvelle de Yasmine Hanane

17 juin 2011

1.Extraits

51.Les racines de l’amour /La nouvelle de Yasmine Hanane  dans 1.Extraits logo_imp999 dans 1.Extraits
Edition du Mercredi 15 Juin 2011

Des gens et des faits 

Les racines de l’amour

La nouvelle de Yasmine Hanane

Résumé :  Alors que Ghenima se morfondait et maudissait tout le village, elle entendit des voix d’hommes et constate qu’on ramenait un blessé. C’était Mohand ! Derrière le buisson où elle s’était cachée, elle n’eut aucun mal à deviner ce qui s’était passé.  

51eme partie

Sa tête menaçait d’exploser, elle ne pouvait rester là à ne rien faire, alors que Mohand peut-être se mourait !
En fin de compte, la raison l’emporta. Ghenima préféra attendre que les trois hommes ressortent de la forge, même si cela devrait tarder, et voir ensuite de quoi il était question.
Elle attendit une éternité, avant que le trios des jeunes gens ne quittent les lieux . Ils avaient l’air plus calme, et l’un d’eux lança à l’intention des autres :
- Il va avoir encore quelques difficultés à marcher pendant quelques jours, mais il n’en mourra pas. Sa blessure au ventre est superficielle, et sa jambe droite est tout juste contusionnée, je craignais une fracture, il a dû recevoir des coups brutaux.
- Et pourquoi, lance ironiquement le deuxième. Hein, pourquoi ? Pour les beaux yeux d’une femme, tu vois donc où peuvent mener ces diablesses !
- Ne dis pas de sottises Lounès, nous connaissons tous Aïssa et ses caprices. C’est un orgueilleux, un vaniteux et un oiseau de mauvais augure. Il a enterré toutes ses épouses. Moi personnellement, je ne consentirai jamais à lui accorder la main de ma sœur, quel qu’en soit le prix.
- Oui, mais dans le cas actuel, c’est le père de la fille lui-même qui a engagé sa parole.
- Pense-tu ? On voit que tu connais mal ce vautour.
- Assez parloté, lance le troisième homme, il se fait tard, et avec ce froid, il est temps pour nous d’aller rejoindre nos couches.
- Tu as raison mon ami, Mohand s’est endormi, et nous reviendrons prendre de ses nouvelles au lever du jour.
Ils s’éloignèrent en discutant entre eux, et Ghenima sortit de sa cachette. Elle jette un coup d’œil autour d’elle, puis s’avance à pas de loups vers la grange et entrouvrit la porte.
Le feu crépitait dans l’âtre, et illuminait la pièce. Mohand était allongé sur le dos, les yeux clos, et le visage crispé. Il souffrait. Ghenima déglutit difficilement et s’approcha de lui. Elle remarqua que son visage était tuméfié et que du sang avait séché aux commissures de ses lèvres.
Il avait une jambe enveloppée dans un drap blanc et légèrement soulevée sur un petit tabouret en bois. Il se tenait le ventre, et Ghenima vit encore du sang sur le devant de sa chemise.
La jeune fille se mordit les lèvres jusqu’au sang. Mohand ne l’avait pas trahie. Cette pensée la soulagea momentanément. Mais elle prit soudain conscience de l’ampleur du drame.
Mohand a provoqué Aïssa à cause d’elle, et maintenant, il est dans un état qui ne lui permettra pas de mettre le nez dehors avant des jours.
Comment va-t-elle vivre jusque-là. Il lui faudra bien attendre que Mohand soit sur pied, pour qu’ils puissent prendre ensemble la clé des champs. Et puis, elle ne pourra jamais l’abandonner, alors qu’il avait plus que jamais besoin d’elle auprès de lui.

(À suivre)
Y. H.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...