RSS

37.Les racines de l’amour/ La nouvelle de Yasmine Hanane

17 juin 2011

1.Extraits

37.Les racines de l’amour/ La nouvelle de Yasmine Hanane  dans 1.Extraits logo_imp30261 dans 1.Extraits
Edition du Samedi 28 Mai 2011

Des gens et des faits 

Les racines de l’amour

La nouvelle de Yasmine Hanane

Résumé : Ghenima tente tant bien que mal de trouver une solution à une situation qui risquait d’engloutir sa raison, et de porter préjudice à sa famille.

37eme partie

Elle repense aux dires de Belkacem et de Mohand. Ce dernier lui a prouvé encore une fois, qu’il tenait à elle, et ne l’avait exhortée à retourner chez elle que pour sauver la face.
Ghenima pousse un profond soupir :
Non ! Mohand ne l’abandonnera jamais aux loups des forêts, ni aux loups de son village. Il fera tout pour la protéger. Le combat sera rude. Elle ne cesse de se le répéter. Mais quel que sera le résultat définitif, elle avait tiré sa conclusion : elle ne sera jamais à Aïssa !
Mohand lui aussi, avait juré sur tous les saints du village, que ce “fou” ne l’aura jamais dans sa couche.
Elle sourit à cette évocation, et se met à caresser sa longue tresse. Mohand reprendra le dessus. Et son père par crainte du scandale lui accordera sa main.
Elle passe une bonne partie de la nuit à se poser mille et une questions, tout en tentant de trouver des réponses logiques.
S’est-elle endormie… ?
Lorsqu’elle avait ouvert ses yeux, le coq avait poussé son cri matinal, et sa mère s’affairait à préparer le petit-déjeuner.
Ghenima s’étire. Elle jette un regard circulaire à la grande pièce, et remarque que son père avait déjà quitté les lieux. Il était sûrement descendu au village pour prendre son café afin d’éviter le regard désapprobateur de ses fils, et du reste de la famille.
Fatiha vint les rejoindre et dépose son fils auprès de Zouina. Cette dernière le prend dans ses bras et se met à le câliner.
Ghenima la regarde un moment jouer avec lui, puis ébauche un sourire à l’encontre de Fatiha :
- Heureux qui comme un enfant ne connaît encore rien de la vie.
Fatiha hoche la tête :
- Oui, euh, Mokrane n’est pas rentré de la nuit, et Zineb est inquiète.
Zouina repose le gosse et se relève :
- Mokrane n’est pas rentré ? Où peut-il bien être, dit-elle d’une voix inquiète.
- Je ne sais pas Yemma Zouina, Zineb n’a pas fermé l’œil de la nuit. Je viens de réveiller Belkacem afin qu’il descende au village le chercher. Peut-être a-t-il préféré passer la nuit chez l’un de ses amis.
- Ce n’est pas dans ses habitudes, je pense plutôt qu’il a dû se saouler et qu’il est tombé quelque part en chemin. Mon Dieu, pourvu que les loups, et les chiens errants, n’aient pas fait de  lui leur déjeuner.
Zouina tremblait de tout son être. Belkacem se montre, et tente de calmer tout le monde :
- Je vais chercher Mokrane. Il est sûrement chez Akli le vendeur de vin… Ils ont dû se la couler douce toute la nuit.
Zineb fait son apparition, le regard éteint, et les yeux enflés.
- Oh Belkacem mon frère, descend vite au village, je n’arrive pas à rassurer les gosses, qui ne cessent de demander après leur père.
- J’y vais, ne vous inquiétez donc pas.  Mokrane a des habitudes qui ne sont pas toujours des meilleures, mais avec ce qui s’est passé hier, je comprends fort bien son attitude.

(À suivre)
Y. H.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...