RSS

33.Kamélia/ La nouvelle de Adila Katia

17 juin 2011

1.Extraits

33.Kamélia/  La nouvelle de Adila Katia  dans 1.Extraits logo_imp181 dans 1.Extraits
Edition du Mercredi 01 Juin 2011

Des gens et des faits

Kamélia 

La nouvelle de Adila Katia

RéSUMé : Hamid est chaleureux et la complimente sur sa beauté. Kamélia est mal à l’aise mais elle s’efforce de le remercier et de sourire quand il réussit à lui décrocher un poste de réceptionniste. Elle le regarde griffonner un mot. Un rendez-vous pense-t-elle. Il la savait dans une impasse. Il allait en profiter…

33eme partie

-Comment cela s’est-il passé ? Pourquoi as-tu tardé ?
- On a parlé, répond Kamélia, les joues en feu. Il a convenu d’un rendez-vous, avec le directeur de l’hôpital. Habiba, c’est la chance de ma vie ! Je t’en serais reconnaissante toute ma vie !
- Je n’ai rien fait à part lui parler de toi ! Je savais qu’il était capable de t’aider !
- Est-ce que tu peux m’emmener à mon rendez-vous ? Je suis attendue.
Habiba veut bien l’y déposer mais elle ne pourra pas l’attendre.
- Tu m’appelles pour me dire comment s’est passée l’entrevue, la prie-t-elle avant de la laisser à l’entrée de l’hôpital.
Kamélia ne se rend pas tout de suite au rendez-vous. Elle prend le temps d’aller boire un café et de penser à tout ce qui s’est passé.
- Je ne suis pas un monstre, lui avait-il dit. On se verra dans deux jours, après que tu lui eus rempli le formulaire, dans deux jours.
Elle n’a pas parlé du rendez-vous à Habiba. Elle n’aurait pas compris pourquoi elle avait accepté de s’y rendre. Elle allait renoncer à ses principes. Elle se refusait à Larbi, depuis trois ans et elle était prête à céder à Hamid. Pour s’assurer ce nouvel emploi, pour mettre fin au calvaire actuel.
- Si Hamid est un ami très cher, lui dit le directeur, je suis heureux de pouvoir lui rendre ce service. Quand voulez-vous commencer ?
- Dès que possible.
Kamélia a l’impression de rêver. Le quart d’heure suivant, elle le passe auprès de la secrétaire, à remplir des formulaires. Lorsqu’elle sort de l’hôpital, elle a envie de crier de joie en réalisant que sa vie allait changer.
D’ici quelques jours, Larbi ne sera plus qu’un mauvais souvenir. Cependant, sa joie est vite gâchée par un coup de fil. Hamid a tenu à lui rapprocher le rendez-vous, pour le lendemain, à midi…

(À suivre)
A. K.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...