RSS

Le Livre, mémoire de l’histoire – Réflexions sur le livre et la guerre d’Algérie Benjamin Stora

12 juin 2011

1.LECTURE, Colonisation


 

Benjamin Stora - Le Livre, mémoire de l'histoire. Réflexions sur le livre et la guerre d'Algérie

Le Livre, mémoire de l’histoire – Réflexions sur le livre et la guerre d’Algérie

Benjamin Stora

 

Broché

Paru le: 01/05/2005

Editeur: Préau des Collines (Le)

ISBN: 2-914945-69-8

EAN: 9782914945691

Nb. de pages: 270 pages

L’auteur en quelques mots… Benjamin Stora est né en 1950 à Constantine, en Algérie.
Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur l’histoire du Maghreb contemporain, de l’immigration algérienne en France, et de la guerre d’Algérie. professeur des universités, il enseigne à l’Inalco ( Langues Orientales, Paris ), et à l’IEP ( Sciences Politiques, Paris). Il est également producteur d’un magazine d’actualités culturelles sur France Culture.

 

Sommaire  :

  • Le livre, comme une archive
  • Les instruments de la mémoire
  • Histoire de la guerre par les livres des soldats français
  • L’historiographie française
  • L’historiographie algérienne
  • Une censure de guerre qui ne dit pas son nom
  • Les écrits des femmes européennes, la solitude des incomprises
  • Les principaux acteurs de la guerre
  • Les écrits des jeunes de l’immigration
  • L’univers  » sudiste  » des  » pieds-noirs « 
  • Les écrits et les images
  • Nouvelles manières de faire l’Histoire
  • la fabrication de la mémoire par les livres

Résumé:

Vecteur de la transmission du savoir et de la fabrication de l’imaginaire, le livre joue un rôle immense dans l’histoire de la guerre d’Algérie.
Après de trois mille ouvrages ont été publiés sur cette période. Benjamin Stora, après un travail sur la mémoire de cette guerre dans La gangrène et l’oubli, et une réflexion sur le cinéma dans Imaginaires de guerre, se penche cette fois sur le rôle de l’écrit, et particulièrement du livre. Il trace un vaste panorama des représentations de cette guerre à partir des récits des soldats du contingent, des écrits de femmes pieds-noirs nostalgiques de leur jeunesse, des mémoires de combattants algériens, des textes de jeunes issus de l’immigration algérienne travaillés par des identités multiples…
et tout ce qui, récits, biographies, essais, témoignages, fait revivre la guerre sous nos yeux. Ce travail historique original fait apparaître une fabuleuse bibliothèque qui reste en grande partie à découvrir, ou à relire.

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...