RSS

Algérie 1954 Benjamin Stora

12 juin 2011

1.LECTURE, Colonisation


 

Algé Benjamin Stora - Algérie 1954rie 1954

Benjamin Stora

 

Poche

Paru le: 17/11/2004

Editeur: Aube (Editions de l’)

Collection: L’Aube poche

ISBN: 2-7526-0072-0

EAN: 9782752600721

Nb. de pages: 95 pages

L’auteur en quelques mots… Né a Constantine (Algérie) en 1950, Benjamin Stora, historien et sociologue, est professeur des universités et enseigne à l’Inalco (Langues-O).
Il a publié de nombreux ouvrages dont La Gangrène et l’Oubli, Histoire de l’Algérie coloniale (1991), Histoire de la guerre d’Algérie (1996) et Imaginaires de guerre. Les images des guerres d’Algérie et du Vietnam (2004), publiés par La Découverte.

 

Sommaire :

  • Alger à la veille de la tourmente
  • Veillée d’armes en Kabylie
  • Une famille juive de Constantine
  • Un pharmacien à Sétif
  • Oran, la ville où Camus s’ennuie
  • Misère dans le bled

Résumé :

1954, l’armée française est défaite à Diên Biên Phû, les premiers coups de feu retentissent dans les Aurès d’Algérie.
Il y a bien eu un avant et un après 1954. Les morts, les meurtres, la folie de la guerre, achèvent une société coloniale enfermée sur elle-même. Le talent de Benjamin Stora nous fait vivre ces dernières heures cruciales en un récit âcre et mélancolique, mélange d’immaturité et d’inaccompli pour les Européens d’Algérie, de rage et d’espoir pour les colonisés. Le maire d’Alger, Jacques Chevallier, porté au pouvoir par les partisans de l’Algérie française, finira, dans la guerre, par reconnaître l’existence d’une Algérie algérienne.
Le leader Krim Belkacem tient le maquis en Kabylie depuis plusieurs années et ne sait pas encore que la guerre sera si longue et si cruelle. Des Européens d’Oran vivent leurs derniers moments d’insouciance et des paysans algériens, qui semblent oubliés de tous, n’imaginent pas leur rôle si important dans le conflit qui s’ouvre.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...